Ligue 2. « Il est important de renouer avec la victoire, surtout à domicile » (Ayoub Ouhafsa, attaquant du RAF)

Ce samedi, Rodez enchaîne un deuxième match, à domicile, en recevant Ajaccio. L'attaquant, Ayoub Ouhafsa, s'est confié à l'occasion de cette 10ème journée. Interview.

Comment jugez-vous le début de saison de Rodez ?

Depuis la reprise, il y a eu des hauts et des bas. On a bien démarré puis on a connu un petit moment de doute, pendant lequel on a enchaîné les défaites. Maintenant, il est important de renouer avec la victoire, surtout à domicile, et bonifier le match nul du week-end dernier contre Auxerre. Il y a du bien et du moins bien dans ce début de saison. Dans l’ensemble, c’est positif car le groupe travaille bien. Et on va de l’avant.

La semaine dernière, Laurent Peyrelade avait indiqué avoir vu un super état d’esprit avant le match d’Auxerre. Avez vous senti la même chose cette semaine ?

Oui. Il y a eu le même esprit que la semaine dernière cette semaine. C’est important, de bien travailler avec cet état d’esprit là, pour entamer ce match qui ne va pas être facile.

« Ajaccio, c’est une équipe compliquée à jouer, compliquée à bouger »

Qu’est ce que vous pensez de votre adversaire du jour, Ajaccio ?

C’est une très bonne équipe, très compliquée à jouer, compliquée à bouger. Avec des bons joueurs. Maintenant, c’est une équipe qui est un peu dans le doute, au niveau des résultats. Mais ça ne veut rien dire. Elle est capable de relever la tête, donc à nous d’être vigilant et d’essayer de les bousculer pour gagner chez nous à domicile.

L’an dernier, vous vous étiez inclinés 1 à 0, chez eux. Un match complètement différent ce week-end ?

Bien sur, le match ne va pas ressembler à celui de l’année dernière. Le terrain ne nous avait pas aidés. Là, on les joue chez nous, on connait bien notre terrain. On devrait être dans de meilleures conditions que l’an passé. Après, ça ne veut rien dire car la vérité, ça reste le jeu. Le reste, c’est des détails. Il faut que l’on reste focalisé sur ce que l’on doit faire. A nous de faire mieux que le match de l’an dernier, où l’on s’était incliné. A nous de rectifier les erreurs et d’aller chercher cette victoire à domicile.

Comment avez-vous vécu, la semaine dernière, votre premier match à huis-clos ?

C’était très bizarre. De ne pas avoir la sensation d’écouter, d’échanger avec le public. C’est une chose que bien sûr, on appréhendait. Ce n’est pas facile. Parce qu’on aime jouer quand les stades sont remplis. Maintenant, c’est comme ça. Il faut faire avec, il faut faire abstraction, passer à autre chose. Il faut que l’on se focalise sur le jeu. Il ne faut pas que ça nous trotte dans la tête. Et qu’on fasse comme s’ils étaient là, qu’on joue. A nous de les rendre heureux depuis leurs télés…

« Quand il y a d’autres joueurs à ton poste… C’est une motivation supplémentaire »

Le club, à l’intersaison, a recruté plusieurs attaquants. Comment vivez-vous la concurrence ?

Elle se vit très bien. La concurrence est saine. Il y a une bonne entente avec tout le monde. En pro, c’est comme ça, tous les clubs recrutent de nombreux joueurs à chaque poste. Ça veut dire aussi qu’il faut redoubler d’efforts, et ne pas se relâcher, car il y a d’autres joueurs à ton poste. C’est une motivation supplémentaire. La saison est très longue…

Le coach a expliqué que ce qui avait bien marché la semaine dernière devait être reconduit cette semaine. C’est une marque de confiance envers le groupe de la semaine dernière ?

Ce match nous a mis en confiance. On a fait des choses intéressantes, des choses qui nous ressemblaient. Avec un très bon état d’esprit, avec une agressivité supplémentaire, qu’il n’y avait peut être pas dans les matchs précédents. C’est ce qu’on fait de bien, et que l’on a réussi contre Auxerre. Il faut réitérer ça contre Ajaccio, pour bonifier ce match d’Auxerre. Dans l’agressivité, l’état d’esprit, l’envie, les déplacements… tout en étant bien sûr plus efficace, monter un peu plus l’efficacité dans les deux surfaces, que ça soit offensivement ou défensivement. Pour justement gagner le match.