Ligue 2. Rodez veut bonifier le point pris contre Auxerre

10ème journée de Ligue 2, pour le Rodez Aveyron Football. Des footballeurs qui enchaînent un deuxième match à domicile, ce samedi à Paul-Lignon. Avec la réception d'Ajaccio, actuel premier non relégable.

Tout sourire, Laurent Peyrelade espère bonifier le point pris la semaine dernière, contre Auxerre. @ADN12

Nouveau match à domicile pour les joueurs du Rodez Aveyron Football. Pour cette 10e journée, les Ruthénois seront opposés à Ajaccio. Pour ce 2e match à la maison, Laurent Peyrelade a plutôt tendance à faire confiance au groupe de la semaine dernière, avec un seul changement… L’idée étant de réitérer ce qui a marché contre Auxerre, en mieux…

“L’idée, c’est d’être capable de mettre le même engagement, la même qualité parfois, et d’y rajouter un petit peu d’efficacité dans les deux surfaces. Parce que c’est nécessaire pour être plus performant.“

La semaine dernière, Rodez a pris un point face à Auxerre. Pourtant, Le RAF a mené par deux fois, mais n’a pas réussi à atteindre la victoire. Des Ruthénois qui espèrent bien s’imposer ce samedi contre Ajaccio. « L’idée, c’est de se dire : comment on va faire pour valoriser le point que l’on a pris, contre Auxerre, ici, à domicile, détaille Laurent Peyrelade. C’est un match important pour nous, important pour eux. Ça ne doit pas occulter qu’il faut être dans l’action, qu’il faut être concentré sur ce qu’on doit faire. » 

Un concurrent direct

Ajaccio est actuellement 18e du championnat et se bat donc pour le maintien, comme Rodez. Et Laurent Peyrelade sait qu’il ne faut pas rater ces matchs-là…

Le championnat est bien plus fort que l’an passé. Ajaccio a eu du retard à l’allumage, n’a pas un goal average fantastique. Donc, on va se bagarrer.”

Un championnat plus relevé

Alors que Rodez va jouer la 10e journée, Laurent Peyrelade pense qu’il manque deux points à son équipe. « Je pense que l’on aurait dû prendre trois points à Pau, sur ce match-là. Ces deux points-là manquent un petit peu. Tant que tu n’auras pas fait un très bon résultat à l’extérieur, ou une petite série, ils te manqueront. » Car pour lui, il y a beaucoup plus de grosses équipes cette année : 

“Toulouse et Amiens, ce n’est pas Caen de l’an passé… Auxerre, Sochaux, c’est fort, le PFC, c’est solide. Troyes, c’est au-dessus. Et tu as beaucoup d’équipes, au-dessus de la moyenne, de ce qui se faisait l’an passé. Et puis, il y a 7, 8 équipes qui vont se bagarrer pour être dans le haut du bas de tableau…”

Un groupe quasi identique à celui de la semaine dernière, qui a décroché le nul contre Auxerre. @ADN12

Pour le coach, Rodez a les capacités d’ennuyer de nombreuses équipes, en réussissant comme contre Auxerre, à prendre un point. S’il regrette de ne pas avoir réussi à le faire contre Troyes, il sait que Rodez a des atouts : 

“Notamment en étant très confiant sur notre énergie et notre état d’esprit, pour se bagarrer contre des équipes de notre niveau, être capable de faire ce que l’on a fait contre Auxerre, mais en un petit peu mieux… Et ne pas concéder de penalty… Parce que ça aide quand même…”

Ce samedi 7 novembre, RAF – Ajaccio, au stade Paul-Lignon, à 19h.