Covid. L’Aveyron sous couvre-feu dès ce vendredi

©ADN12_archives

Comme on s’y attendait ces derniers jours au vu de la dégradation des indicateurs sanitaires du département, l’Aveyron fait partie des 38 départements concernés par l’extension du couvre-feu (et rejoint ainsi l’Ile-de-France, Grenoble, Lille, Lyon, Aix Marseille, Saint-Etienne, Rouen, Montpellier et Toulouse, sous couvre-feu depuis le 17 octobre).

De 21h à 6h

Le Premier Ministre Jean Castex l’a annoncé ce jeudi 22 octobre lors de sa prise de parole de 17h afin de « sauver des vies et protéger les plus vulnérables » et « parce que le bilan des morts s’alourdit ».

« Dès 21h, c’est chacun chez soi et fermeture de tous les lieux accueillant du public »

La mesure prend effet dès ce vendredi 23 octobre à minuit, pour une durée « d’au moins 6 semaines » et devrait donc être réévaluée en fonction de l’évolution de la situation au début du mois de décembre…

Quels sont les déplacements autorisés après 21 h ?

Une attestation sera nécessaire pour tout déplacement indispensable pendant les heures de couvre-feu (à télécharger ici) sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Cela concerne : les déplacements médicaux, les déplacements professionnels ou universitaires (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple), les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi), pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants, pour se rendre auprès d’un proche dépendant, pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant, pour convocation judiciaire ou administrative, pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, ou pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

Quelles sont les autres restrictions ?

  • Les transports en commun restent opérationnels pour répondre aux besoins des personnes détentrices d’une dérogation.
  • Certains lieux demeurent fermés de jour comme de nuit, tels que les bars, les salles de sport, les foires et salons.
  • Les établissements recevant du public de plein air (stades par exemple) sont soumis à une jauge de 1 000 personnes.
  • Tous les établissements recevant du public ne peuvent plus accueillir de public après 21h (cinéma…). Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) peuvent continuer à s’exercer.

Lire aussi : Les mesures sanitaires spécifiques à l’Aveyron