Les infirmiers, des acteurs engagés dans la vaccination contre la grippe

Alors que la campagne de vaccination contre la grippe a commencé il y a quelques jours, le Conseil de l’Ordre Infirmier de l’Aveyron rappelle l'importance des infirmiers pour la sensibilisation des population sur ce sujet.

L’infirmière libérale Katerine Marsal. Photo : DR

C’est un fait : la grippe tue en moyenne environ 10 000 personnes par an en France, notamment chez les personnes âgées et fragiles. La campagne 2020/2021 de vaccination contre la grippe, lancée il y a quelques jours, invite toutes les personnes faisant l’objet de recommandations vaccinales contre la grippe saisonnière, mais aussi tous les infirmiers, à se faire vacciner.

Alors que deux virus vont circuler en même temps (la Covid et la grippe), le conseil de l’ordre infirmier redoute les risques liés à une co-infection. D’après une récente consultation organisée par ce dernier, deux infirmiers sur trois « pensent qu’au regard du contexte d’épidémie de COVID il est d’autant plus important de se faire vacciner contre la grippe saisonnière cette année ».

S’appuyer sur les infirmiers pour la vaccination

C’est pourquoi le Conseil de l’Ordre Infirmier de l’Aveyron estime qu’on devrait davantage s’appuyer sur eux dans le déploiement de la stratégie vaccinale.

« Ils peuvent vacciner contre la grippe toute personne majeure ou mineure sur prescription médicale. Ils peuvent également vacciner tous les adultes prévus au calendrier vaccinal (notamment les personnes de plus de 65 ans, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques…), et ce, sans prescription médicale, hormis la primo vaccination »

Communiqué du Conseil de l’ordre Infirmier d’Aveyron

Ce dernier rappelle que « les infirmiers constituent la profession de santé la plus nombreuse dont les cabinets libéraux répartis sur tout le département, notamment dans les zones rurales ». C’est pourquoi les Aveyronnais ne doivent pas hésiter à faire appel à eux pour la vaccination, que ce soit dans leurs cabinet ou à domicile. Ils peuvent également assurer un rôle « d’éducation, de sensibilisation, et sont ainsi en mesure de lutter contre l’hésitation vaccinale ».

« Dans ce contexte sanitaire particulier, les infirmiers, acteurs majeurs de la vaccination, seront une fois de plus au rendez-vous de cette campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Il en va de la santé de nos patients, et notamment des plus fragiles d’entre eux »

 

Lire aussi : Aveyron. « Soignants, seniors, personnes fragiles : faites-vous vacciner contre la grippe ! »