Du grain à moudre : un projet artistique en itinérance sur le Pays Ségali

Nathalie Andrieu lors d'une de ses interventions au centre social et culturel de Naucelle. @ADN12

Invitée par le centre social et culturel du Pays Ségali, la sculptrice et plasticienne Nathalie Andrieu sillonne le territoire intercommunal pour animer auprès de différents publics des ateliers et créations artistiques.

Le projet «  du grain à moudre » invite les participants à créer collectivement et sous l’œil et les conseils avisés de l’artiste, de grands personnages à base de fil de fer, de papiers et tissus colorés.

Rompre l’exclusion

Sept groupes se sont constitués à travers le territoire et l’ensemble des réalisations sera rassemblée dans le courant de l’automne pour une exposition collective.

« Ce projet s’inscrit dans la durée. Il défend plus que jamais en ces périodes de crise sanitaire le nécessaire lien social entre les habitants et les générations, s’attache à éviter le repli sur soi et à rompre l’exclusion et l’isolement. »

(Stéphane Gayraud, Animateur au Centre Social et Culturel du Pays Ségali)

Nathalie Andrieu sculptrice-plasticienne présente un CV artistique très reconnu. Ses créations sont essentiellement des personnages filiformes que l’on peut qualifier d’art naïf, froissés, doux et touchants. Une impression de fragilité, de fraîcheur.

L’artiste Nathalie Andrieu avec quelques-unes de ses créations. @ADN12

Elle anime aussi des ateliers destinés à un large public, dans des structures très diversifiées : établissements scolaires, maisons de retraite, unités de pédopsychiatrie, musées (Fenaille, Denys Puech)…

Après avoir terminé son exposition à la MJC d’Onet le Chateau «  sur le fil » (lire notre article du 12 décembre 2019), une nouvelle exposition est en réflexion : baptisée « entrelacs » et imaginée autour des thèmes de la vague et de son déferlement.

« Quand je crée, ce que je préfère à la fin c’est l’ombre de mes personnages projetés sur le mur lorsque l’on éclaire la sculpture. Cela en dit long, c’est ce petit rien qui fait tout. Je fais tout ça pour çà, voir une ombre changeante selon la lumière, les jours, une ombre qui vacille, qui danse, qui est floue certains jours et très nette les jours suivants. C’est ce que m’apporte l’art, une petite brise de rien du tout, un brin de poésie pour tracer son chemin. »

(Nathalie Andrieu)

Renseignements sur les actions et services proposés par le centre social et culturel de Naucelle au 05 65 72 29 19.

Des sculptures plus que grandeur nature ! @ADN12