Onet. Bientôt une troisième grenouille pour la commune ?

La commune d'Onet-le-Château vient d'achever le dernier acte de sa démarche "Zéro phyto" en éliminant complètement les pesticides qui étaient encore utilisés pour l'entretien de ses stades...

La commune s'est dotée d'une herse-étrille : un outil qui permet d'entretenir les stades sans produit phytosanitaire. @ADN12

La municipalité d’Onet-le-Château vient d’acquérir une nouvelle machine pour désherber ses stades : finis les pesticides et place au désherbage mécanique !

« On utilisait encore 2L de produits phytosanitaires par an pour les stades, c’est fini ! »

Adieu pesticides sur les stades

La nouvelle machine, appelée « herse-étrille » a nécessité un investissement de 6 000 euros, pour lequel la municipalité a bénéficié du soutien de la Région Occitanie.

« Il s’agit d’une sorte de grande griffe qui vient gratter la pelouse en créant de microsillons par lesquels les résidus et matières mortes organiques remontent à la surface… On attend ensuite que cela sèche et on ramasse avec une balayeuse avant de porter tout ça au compost. C’est bon pour l’environnement en redonnant de la vigueur au gazon, et c’est bon pour la santé des agents municipaux, qui n’ont plus à pulvériser de pesticides »

(Ville d’Onet)

L’opération s’effectuera une fois par mois au printemps et à l’automne sur tous les stades d’Onet-le-Château : Le Colombier, l’Albatros et le terrain Honneur.

Démarche Zéro Phyto

La commune d’Onet-le-Château s’est inscrite dans une démarche de labélisation de ses efforts en faveur de l’élimination des pesticides auprès de la FREDON d’Occitanie (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) qui décerne des « grenouilles » aux communes selon leur niveau d’action, sur le même principe que les villages fleuris…

En 2019, Onet avait obtenu sa deuxième grenouille : « nous avions abandonné tous les pesticides dans les espaces publics, excepté les stades ». Avec cette nouvelle acquisition, la mairie espère rapidement obtenir sa troisième grenouille, ce qui en ferait la seule commune aveyronnaise à un tel niveau, Conques étant elle aussi actuellement à deux grenouilles.

Pour obtenir la troisième, deux conditions restent à remplir : l’organisation d’une journée de communication grand public et la sensibilisation des gestionnaires privés d’espaces collectifs (résidences, campings, bailleurs sociaux, …).

En Aveyron, seule la commune de Thérondels a atteint l’ultime niveau, baptisé « Terre saine », qui correspond à la« Suppression totale des pesticides et anti-mousses sur tous les espaces publics qui relèvent de la responsabilité de la collectivité qu’ils soient gérés en régie territoriale ou par un prestataire de service externe, depuis au moins 1 an ».