Ligue 2. Un gros morceau pour le RAF, à Paul-Lignon

Retour à Paul-Lignon pour le Rodez Aveyron Football. Après la trêve internationale, les joueurs accueillent Troyes pour le compte de la 7e journée de Ligue 2, ce samedi soir.

Loïc Poujol, milieu défensif, sait que ce ne sera pas un match facile contre Troyes. @ADN12

Retour à la compétition pour les joueurs du Rodez Aveyron Football. La semaine dernière, les Ruthénois se sont mesurés à Nîmes, un club de Ligue 1 en match amical. Mais cette trêve internationale a surtout permis de travailler sereinement, notamment la défense,  comme le confirme le milieu défensif, Loïc Poujol : 

« On sait que l’on prend pas mal de buts, donc il faut être costaud. C’est ce qui a fait notre force les années précédentes et il faut qu’on le retrouve. Il faut aussi être bon dans la récupération pour pouvoir se projeter vers l’avant. Être bien ensemble, coordonnés, c’est surtout ce qui fait notre force. Il faut être agressif au bon moment, fermer les espaces et envoyer nos côtés pour faire mal à l’adversaire »

Loïc Poujol

Le Top 3

Laurent Peyrelade espère que son équipe va élever son niveau de jeu, face à une très belle équipe de Troyes. @ADN12

D’autant qu’avant la trêve, Rodez était allé s’imposer lourdement sur la pelouse de Clermont, 3 à 0. « Ça nous a permis de retravailler, de se ré-entraîner, détaille Laurent Peyrelade. De remettre notre curseur où il doit être dans un match de ce niveau-là, dans un championnat de ce niveau-là. J’espère que l’on sera à la hauteur ce samedi soir ». Parce qu’effectivement, l’équipe qui se présente rue Vieussens ce samedi soir, ce n’est pas n’importe qui : 

« C’est une équipe cohérente, structurée, athlétique, technique, puissante… Ça va être un match pour lequel nous devrons monter notre niveau. Dans les deux surfaces, il faudra qu’on soit à un très très bon niveau. Comme dans notre com et dans notre abnégation, parce que l’on joue le Top 3. Mais en même temps, ils ne sont que deux points devant… Je préfère le rappeler, car parfois, j’ai l’impression que nous n’avons qu’un seul point… Donc, si on pouvait s’accrocher à leurs chaussettes le plus longtemps possible, ça serait vraiment bon signe pour nous ! »

Laurent Peyrelade, coach du RAF

Beaucoup de pression

Un adversaire de haut calibre pour le Loïc Poujol et ses coéquipiers. « Là, on joue contre une équipe qui est un gros calibre de Ligue 2, confirme le milieu défensif. Elle a plusieurs saisons à ce niveau à son actif. Elle a connu aussi la Ligue 1. On sait que ça va être costaud. C’est une équipe qui joue bien, qui agresse beaucoup. Ca sera important de ne pas prendre de but, de tenir au maximum. Les équipes comme ça, un peu comme Clermont, mettent la pression d’entrée pour essayer d’étouffer l’adversaire. Et physiquement, en laissant beaucoup d’énergie, c’est là où l’on se relâche un peu. Et c’est là qu’il faudra être fort. On va tout faire pour gagner ce match. » 

4 absents

Le groupe retenu pour la réception de Troyes. @ADN12

Pour ce match, le staff devra se passer d’Obiang (en reprise individuelle) et de Chougrani (reprise de l’entraînement la semaine prochaine), tous les deux toujours blessés. Mais Douline et Boissier seront aussi absents, suspendus pour la venue de Troyes. Pour le coach, il faudrait refaire un match « à la Grenoble », avec peu d’erreurs et beaucoup d’efficacité dans les deux surfaces. Car Troyes, c’est vraiment l’équipe la plus forte que le coach ait vu depuis le début de saison : 

« C’est un peu l’équivalent de Lorient l’an dernier. Il faut que notre niveau de concentration s’élève, que notre niveau de vigilance et de discipline soit très élevé dans ce genre de match. Sinon, les erreurs, sont payées cash. Il faut que l’on arrive à durer dans ces matchs-là »

Ce samedi 16 octobre, RAF – Troyes, au stade Paul-Lignon, à 19h.