Rodez. Le Club de plongée ouvre une section « tir sur cible subaquatique »

Le Club Subaquatique ruthénois vient d’ouvrir une section « tir sur cible subaquatique » et a investi dans le matériel nécessaire.

Entraînements au lac de Pareloup : une quinzaine de plongeurs de différents niveaux, 6° dehors et 12° dans l'eau, sous la pluie mais ce n’est pas un problème ! Photo : CSR

Forts de près de 130 membres de tous âges, le Club Subaquatique Ruthénois a repris ses activités d’entrainement à la piscine Aquavallon, mais aussi par des sorties en milieu naturels : lacs de l’Aveyron, Mer Méditerranée et même dans l’Océan Atlantique pour les moins frileux… Et il suscite de nombreuses vocations !

Une nouvelle section pour le club

Le Club Subaquatique Ruthénois vient d’ouvrir une section « tir sur cible subaquatique » et a investi dans le matériel nécessaire qui a fait l’objet d’une subvention de 800 € de la part du conseil régional pour un coût global de 2 000 €. Une partie du matériel sera conçu et réalisé par des membres du club.

L’activité qui voit son nombre d’adeptes grimper en flèche si l’on en croit le niveau des inscriptions, se pratique en piscine et fait l’objet de compétitions sportives : en Occitanie, la section participe à de nombreuses compétitions régionales.

Portugal, Espagne… et Pareloup !

Dix plongeurs se sont retrouvés lors d’un séjour à Sesimbra au sud de Lisbonne du 5 au 12 septembre dans les eaux fraiches de la réserve marine du parc naturel de l’Arrabida. Le club de plongée Anthia a guidé les plongeurs sur des fonds étonnamment riches en vie marine et en paysages sous-marins. Des visites touristiques et la découverte de la gastronomie portugaise étaient aussi au programme !

A la découvertes des fonds marin de l’Espagne et du Portugal ! Photo : CSR

Un second groupe a été accueilli par le club de plongée Calypso, club familial attachant situé à L’Estartit, en Espagne du 27 septembre au 4 octobre dernier dans la réserve naturelle des Iles Médes. Mérous, sérioles, corbes, castagnoles, langoustes, limaces de mer… Des grottes pleines de vie, des tunnels, de l’eau chaude à 19° à 20 mètres de profondeur. Du soleil, de la convivialité, des balades dans des conditions respectant les contraintes sanitaires actuelles.

Le CSR est aussi organisé en sections spécialisées dont la section biologie et est particulièrement sensible à la préservation du milieu maritime. Il en possède une précieuse expertise individuelle et collective issue d’années d’observations sous-marines.

Pour mieux connaitre le Club Subaquatique Ruthénois, rendez-vous sur leur site ou écoutez le podcast du Président de CSR Xavier Noal, réalisé par Radio Temps Rodez. Il reste pour cette saison quelques places pour des adultes en formation.