À Rodez, au stade Paul-Lignon, Rodez bat Mérignac-Arlac, 5 à 0. 
(Mi-temps : 1/0)
Arbitre : Mme Céline Bagrowski

But RAF : Ducasse (CSC), Lamontagne (62e), Campagnac (66e), Saunier (69e), Altunkulak (90e)

Rodez : Libourel, Riquelme puis Altunkulak (73e), Pau, Lamontagne, Cance, Diop puis Canon (57e), Bogi, Saunier, Cauderlier, Guellati, Champagnac puis Grocq (80e). 

Merignac-Arlac : Dupruilh, Hippauf, Ducrasse, Crouzet, Bancon, Laporte, Delage puis Arche (82e), Zubieta puis Berthier (75e), Feillard, Serna, Prevost puis Palfray (67e). 
Avertissement : Delage (46e)

En première période, ce sont les Aveyronnaises qui vont se montrer dangereuses les premières. Notamment à la 12e minute. Sur un corner, Guelatti récupère et centre. Mais ni Cauderlier ni Saunier ne réussissent à reprendre le ballon, qui passe juste à côté du but. À la 17e, Cance démarre du milieu de terrain, lance en profondeur à droite Saunier, qui centre pour Lamontagne. Mais la gardienne est la première sur le ballon. Deux minutes plus tard, grosse frayeur pour Rodez. Zubieta se défait de la défense ruthénoise, et se présente seule face à Libourel. Qu’elle essaye de lober. Le ballon passe juste à côté du but… Rodez enchaîne les actions, les corners. Mais il faudra attendre la 32e pour que Rodez ne trouve la faille. Saunier contrôle, puis donne à droite à Lamontagne. Qui rentre et centre, et voit sa frappe dévier par Ducasse, dans son propre but. Une ouverture du score assez logique au vu de la physionomie de la première période. 

1-0 à la pause

Champagnac a trouvé la transversale, à la 60e, avant de marquer le 3e but six minutes plus tard. @ADN12

Dés le début de la deuxième période, Rodez attaque à nouveau. Essayant de doubler la mise. Comme à la 53e, avec un déboulé de Cance à gauche, qui rentre, pour centrer pour Saunier. Rodez fait le jeu, face à une équipe adverse qui n’arrive pas à dépasser la moitié de terrain. À la 60e, Champagnac arme sa frappe, et c’est la transversale qui sauve Merignac-Arlac. Et la minute suivante, Rodez va doubler la mise par Lamontagne. Un ballon qui prendre tout son temps pour rentrer dans la cage adverse… Avant que Champagnac, à la 66e, d’une frappe en cloche, ne vienne nettoyer la lucarne opposée, sur un coup franc. Puis, à la 69e, but pour Saunier, sur un centre en retrait de Lamontagne, pour mener 4 à 0. Merignac ne sera pas loin de marquer, à la 84e, sur un lobe. Mais le ballon ira s’échouer sur le coin du but, et Libourel pourra s’en saisir. Juste à la fin du temps réglementaire, c’est Altunkulak qui s’offre un but. Pour permettre à Rodez de s’imposer 5 à 0. 

Réactions