D2 Féminine. Rodez confirme sur la pelouse de Marseille

Les féminines du Rodez Aveyron Football n'ont pas fait dans la demi-mesure, ce dimanche, sur la pelouse de l'Olympique de Marseille. Les Ruthénoises se sont imposées 5 à 0, pour la 4e journée de D2. Une 4e victoire en 4 matchs...

Les Rafettes n'ont pas fait de détails, s'imposant 5 à 0, sur la pelouse de Marseille. @ADN12

À Marseille, au stade Roger Scotti, Rodez bat Marseille, 5 à 0.
(Mi-temps : 0/1)
Arbitre : Sinem Atalay

Buts Rodez : Lamontagne (43e, 87e), Diop (74e), Guellati (89e), Altunkulak (93e)

Marseille : Fiordaliso, Yahi, Kabnu, Gouineau, Coudon puis Picchetti (84e), Hamidou, Zahot, Perret, Ali Abdallah, Rueda puis Bornet (90e), Mze.
Avertissement : Fiordaliso (65e)

Rodez : Garcia, Riquelme, Bogi, Canon, Guellati, Pau puis Champagnac (73e), Cance puis Devaux (84e), Saltel puis Saunier (66e), Altunkulak, Lamontagne, Diop. 
Avertissements : Guellati (26e), Cance (55e) 

Avant la rencontre, le coach, Mathieu Rufié avait annoncé vouloir ramener quelque chose du déplacement à Marseille. Il a été entendu par son équipe, qui n’a pas flanché, s’imposant largement 5 à 0… 

« Il y a de la satisfaction, la victoire a mis du temps à se dessiner. Mais on a su gérer nos émotions, patienter, et on réussi à faire le break quand il s’est présenté. Et surtout, on a su être costaud et solide derrière, même si elles ont eu peu d’occasions franches. »

(Mathieu Rufié, coach du RAF)

En première période, Rodez va réussir à ouvrir le score dès la 43e minute, grâce à Lamontagne. « À la pause, je leur ai dit qu’il fallait que l’on reste calme, que l’on patiente, détaille Mathieu Rufié. Que ça serait bon pour nous. On n’était pas en danger outre mesure, et je sentais que ça allait passer. » 

3 buts en 6 minutes

Il faudra, en effet, attendre la 74e, et un but de Diop, pour que Rodez ne fasse le break. Avant que Marseille ne craque, en toute fin de match, encaissant trois buts en 6 minutes. Lamontagne s’est offert un doublé à la 87e. Avant que Guellati ne marque le quatrième, à la 89e. Une victoire achevée par le but d’Altunkulak, à la 93e. Un score qui pourtant, selon le coach, ne reflète pas forcément la physionomie du match…

« Quand on a marqué le troisième but, on a senti qu’elles lâchaient, qu’elles s’effondraient. Mais avant, paradoxalement, c’était un match plutôt équilibré. On a eu plus d’occasions qu’elles. Mais sur la rencontre, le score de 5 à 0 est lourd... »

(Le coach des Rafettes, Mathieu Rufié)

En attendant, Rodez enchaîne une quatrième victoire consécutive, et consolide sa place de co-leader avec Saint-Etienne. Avant d’accueillir, dimanche prochain, l’un des promus, Arlac-Mérignac.