Rodez Agglomération et Veolia recyclent les eaux usées grâce à une box

Ce mardi 29 septembre a eu lieu la présentation sur place de la « Reut Box », une unité de réutilisation des eaux usées installée début août à la station d'épuration de Bénéchou à Olemps.

Une visite qui a permis de rappeler le fonctionnement d'une station d'épuration. ©ADN12

On pourrait croire qu’à l’air du recyclage, la valorisation des eaux usées est devenue chose courante dans les stations d’épuration françaises. Et pourtant : en France, seul 0,6% des eaux qui sortent des stations sont des eaux réutilisées. Celle de Bénéchou près de Rodez, fait figure de précurseur puisqu’elle vient de se doter d’une box qui permettra de prélever 18 000 m3 d’eau d’ici la fin de l’année qui seront revalorisées et réutilisées.

La station d’épuration de Bénéchou date de 1977 mais a investit plus de 78 millions d’euros en travaux. ©ADN12

L’innovation « Reut Box »

La Reut Box est « Plug&Play » : il suffit de la brancher. ©ADN12

Installée début le 3 août à Bénéchou, la « Reut Box » a été utilisée jusqu’ici pour la préparation de produits chimiques, le nettoyage du site et le remplissage des cuves des camions de la station, au lieu de l’eau potable comme cela se fait traditionnellement. Résultat : 2 000 m3 d’eau potable économisée.

Placée directement à la sortie de la station, elle est installée dans un container, lui-même décoré d’une fresque du graffeur local Adec. Son principe de réutilisation des eaux usées par filtration, désinfection et chloration a été développé par les équipes Innovation de Veolia. Fierté aveyronnaise : Bénéchou est la première station dans la région Languedoc-Rousillon à en bénéficier. Narbonne doit être la prochaine à suivre.

« L’eau est un marqueur du changement climatique par ses manques ou ses excès »

Christian Teyssèdre était en visite de l’installation accompagné de vec Patrick Gayrard et Florence Cayla, vice-présidents de Rodez agglomération et en présence de Frédéric Van Heems, le directeur général de Veolia Eau France et d’Anne-Sophie Idrac, directrice départementale. ©ADN12

Lutter contre les sécheresses

Frédéric Van Heems directeur général de Veolia Eau France. ©ADN12

Une manière de lutter contre la pénurie d’eau que les futures sécheresses ne manqueront pas de faire connaître aux habitants, notamment en Aveyron qui depuis déjà plusieurs années connait chaque été l’état de Catastrophe naturelle. « Les ressources se tendent avec le réchauffement climatique » constate Frédéric Van Heems, le directeur général de Veolia Eau France en visite à Bénéchou ce mardi 29 septembre. Il souhaite éviter autant que possible les « conflits d’usages » : « quand on entre en période de sécheresse, on demande d’abord aux industriels et aux agriculteurs d’arrêter d’arroser » rappelle ce dernier, car les habitations individuelles sont prioritaires. « Il faut trouver des solutions dès maintenant, il vaut mieux agir quand on a encore le choix car gouverner, c’est prévoir ! » insiste le directeur. D’autres pays comme l’Espagne ou l’Italie ont d’ailleurs déjà fait le choix de l’écologie en réutilisent 10 à 15% de leur eau.

A Rodez, la construction en cours d’un « bassin d’orage » de 260 000 m3 à Bourran permettra lui aussi de conserver de l’eau et de la réutiliser plutôt que de la laisser partir dans la nature. « Le changement climatique, ce n’est plus de la fiction » insiste Frédéric Van Heems.

« Est-ce que c’est normal de laver sa voiture à l’eau potable ? »

Les boues sont hygiénisées avant d’être utilisées pour l’épandage. ©ADN12

Une avancée qui rentre dans le plan air énergie territorial de Rodez Agglomération, ce plan qui veut être une réponse locale aux enjeux globaux du changement climatique. Rodez Agglomération est d’ailleurs DSP avec Veolia pour, entre autre, l’entretien du réseau public d’assainissement et la gestion des eaux usées.

Christian Teyssèdre, en visite lui-aussi de l’installation avec Patrick Gayrard et Florence Cayla, vice-présidents de Rodez agglomération, s’est félicité de cette avancée, qui est pour lui une preuve que l’agglomération possède « un monde de l’entreprise positif qui essaye de se moderniser et d’investir ».