Rodez. Un « rond vert » au tribunal

Ces ronds verts ont fleuri sur les routes aveyronnaises pendant cet été. ©ADN12

Un représentant du mouvement des « Ronds verts » est passé devant le tribunal judiciaire de Rodez ce lundi 28 septembre après-midi. D’après nos confrères de France 3 Occitanie, ce dernier avait déclaré aux autorités être l’auteur de plusieurs « ronds verts » peints à différents endroits du département.

L’homme âgé de 32 ans est originaire de Compolibat. Cet après-midi devant le procureur de Rodez, il a demandé à ce que les six procédures pour lesquelles il doit être jugé soient regroupées ensemble lors d’une audience publique, une manière de donner de la visibilité au Conseil National de Transition. Il sera donc jugé pour six chefs d’accusation dans ce même tribunal dans quelques mois.

Pour rappel, ces « Ronds verts » appartiennent à un groupuscule complotiste créé en 2014, le CNTF, qui ne reconnait pas la légitimité de l’État.

Lire aussi : Aveyron. Que veulent dire ces points verts au bord des routes ?