Ligue 2. L’état d’esprit et un supplément d’âme pour battre Dunkerque ?

Retour à Paul-Lignon pour les joueurs du Rodez Aveyron Football. Pour cette 5e journée de Ligue 2, les Ruthénois accueillent un promu, Dunkerque. Avec l'envie de renouer avec la victoire, à domicile.

Laurent Peyrelade espère prendre trois points contre Dunkerque, promu cette saison. @ADN12

« Il faut que l’on ait un petit supplément de public, un petit supplément de chaleur, un petit supplément de quelque chose à domicile… qui nous permette de nous mettre un peu plus dans le confort » : le coach, Laurent Peyrelade, sait bien que le maintien passe par des victoires à domicile. Et lors du dernier match à Paul-Lignon, Rodez s’est incliné 3 à 0, contre Caen. 

« L’équipe qui sera la plus réaliste gagnera le match »

Un duel de « promus » 

Il espère donc que le public va jouer son rôle, ce samedi, pour la réception de Dunkerque, un club promu. Même si c’est le retour de la distanciation sociale dans les tribunes. Un club qui ressemble beaucoup au Rodez de l’an passé, avec un début tonitruant avec deux victoires et un nul.

Pas forcément surprenant pour Valentin Henry, milieu de terrain : « apparemment, ça a l’air d’être la même équipe que ce que l’on a pu être l’année dernière. Avec beaucoup d’envie, beaucoup d’enthousiasme, c’est une équipe qui monte. Il y a toute une série positive qui est derrière. Il faut faire attention. Quand on monte, on a toujours envie de prouver des choses. Ce qu’ils font à l’heure actuelle. En plus, c’est un schéma de jeu qui est identique au notre, ça va se jouer poste pour poste. L’équipe qui sera la plus réaliste gagnera le match. »

Valentin Henry sait qu’il faut continuer à travailler, notamment défensivement. @ADN12

Un sentiment partagé par Laurent Peyrelade. « C’est un bon match d’état d’esprit, un bon match d’âme. On a été dans leur situation l’an dernier, il faut qu’on le soit encore cette année. Ils sont portés par un élan, un enthousiasme, par un objectif très clair et très précis collectif. Il faut que l’on soit dans le même état d’esprit qu’eux. Pour pouvoir faire quelque chose de qualité contre eux. »

Améliorer le secteur défensif

Pour ce match, Rodez devra se passer d’Obiang et d’Ouhafsa, blessés, et de Leborgne, suspendu. La semaine dernière, Rodez a ramené le point du nul de son déplacement à Sochaux. Et forcément des regrets, puisque Rodez menait 2 à 0, à la pause. « Ce n’est pas un problème de placement, d’attention, ou de concentration, détaille Valentin Henry. C’est plus lié à un phénomène d’équipe où l’on a trop subi au lieu d’aller presser, et d’aller chercher un peu plus haut. Et au final, on a trop reculé et ce qui devait arriver, sur un fait de jeu, c’est le but du 2-1. »

Avant que Sochaux n’égalise en toute fin de match. Valentin Henry sait qu’il faut travailler sur la défense, pour réussir à garder jusqu’au bout le résultat. En se servant du match contre Grenoble. « Ce n’était pas le match le plus enthousiasmant, mais on a marqué, on a tenu le score, on a été solide défensivement, les remplaçants nous ont aidé à garder ce score. C’était un match où l’on a été solide, ou l’on n’a pas pris de but, et ou il y a eu du réalisme. »

Face à un promu, invaincu, Rodez a bien l’intention de retrouver le chemin de la victoire, dans son stade. Pour valoriser son match nul obtenu à Sochaux… 

Le groupe ruthénois. @ADN12

Ce samedi 26 septembre, RAF – Dunkerque, à 19h, à Paul Lignon.