D2 Féminine. La passe de trois pour les Rafettes ?

Ce dimanche, les féminines du RAF accueillent Nice, pour la 3e journée de D2. Avec l'envie d'enchaîner une troisième victoire consécutive.

Mathieu Rufié s'attends à un match disputé. @ADN12

Il le répète depuis le début de la saison : « On prend les matchs les uns après les autres ». Pas question de s’enflammer pour Mathieu Rufié, le coach des Rafettes. Après deux victoires en autant de matchs, Rodez a quand même pu se faire une idée de ses points forts…

« Avoir pris les points à Montauban, après avoir été menés, ça nous apporte un peu de certitude. Et surtout, ça nous fait croire en nous. Et ça nous montre que l’on est capable d’inverser la situation même quand on est en difficulté. Avec deux victoires en deux matchs, forcément, on est ambitieuses. L’appétit vient en mangeant. »

(Mathieu Rufié)

Sur les deux matchs, Rodez a en effet vu son adversaire revenir, ou mener. Mais les Ruthénoises n’ont pas paniqué, et ont réussi, à chaque fois, à inverser la tendance.

Paul Lignon, une force

 Ce dimanche, Rodez accueille Nice. Mathieu Rufié s’attend à un match disputé, avec une équipe qui a été battu à domicile par Yzeure. « Ce qui est certain, c’est qu’elles viendront ici pour accrocher quelque chose. Après, ici, c’est chez nous. On se doit de faire le plein de points, et de le démontrer à chaque fois que l’on joue à la maison, de surcroît à chaque fois que l’on joue à Paul Lignon. Je pense que c’est une force, que c’est un atout. Et il faut vraiment que l’on se donne comme mission, de prendre trois points, ici, à Paul Lignon. » En deux matchs, Rodez a marqué 9 buts. Une bonne nouvelle pour cette nouvelle saison ?

« Je souhaite que l’attaque, et notre capacité à porter le danger et surtout à concrétiser, soit une de nos forces cette année »

Une « sérial » buteuse ?

L’attaquante, Alex Lamontagne arrive du Canada.@ADN12

Cinq de ces neuf buts ont été marqués par une des nouvelles recrues, Alex Lamontagne. Avec un quadruplé lors du premier. La Canadienne, qui a déjà joué en France, une saison en 2018, à Fleury, a rapidement pris ses marques. « Depuis la prépa, les filles m’ont bien intégrée, le staff aussi. Sur le terrain, toute l’équipe travaille beaucoup. Jouer à Paul Lignon, c’est super. Tu ne joues pas dans des stades comme ça tous les jours. »

Une joueuse qui a surtout envie de retrouver de la confiance, du plaisir, et bien sûr de marquer des buts. Mais sans pour autant s’être fixée un objectif précis. Et elle est confiante pour son équipe…

« Je pense que l’on peut faire une très très bonne saison. On a seulement fait deux matchs, mais si on continue comme ça, il y a des chances pour monter en D1. C’est toujours le but. »

(Alex Lamontagne)

Ce dimanche 27 septembre, RAF – Nice, à 15h, à Paul-Lignon.

Le groupe ruthénois. @ADN12