Covid. Le bilan s’alourdit à l’EHPAD de Séverac

DR

L’EHPAD Gloriande de Séverac-d’Aveyron déplorait ce jeudi 24 septembre une seizième victime parmi ses résidents…

« Un 16ème résident contaminé par le virus Covid-19 est décédé au Centre hospitalier de Rodez. Les 3 autres résidents qui étaient hospitalisés à Rodez sont revenus lundi soir à l’EHPAD pour être pris en charge en hospitalisation à domicile, avec l’appui des professionnels de l’UDSMA-Mutualité Française. A ce jour, 16 résidents restent testés négatifs au Covid-19, dont 12 au sein de l’unité protégée de l’établissement. »

(Préfecture de l’Aveyron)

Nouvelle organisation 

Après une nouveau dépistage massif des personnels et résidents et une désinfection des chambres opérée par une société de bio-nettoyage, une réorganisation des espaces a été mise en place depuis une semaine en application des recommandations de l’équipe d’hygiène du Centre hospitalier de Rodez.

« Ainsi, 11 résidents ont été déplacés afin de sectoriser l’établissement pour séparer les personnes testés positives des autres résidents. »

Les familles de résidents sont tenues au courant de l’évolution des dispositifs par mail et par téléphone.

Equipes encore renforcées

« Les personnels touchés par le covid, désormais guéris après isolement à domicile,
continuent à revenir dans l’établissement, permettant ainsi le maintien d’un encadrement suffisant pour l’ensemble des résidents » précise le communiqué conjoint de l’ARS et de la Préfecture de l’Aveyron.

Les renforts des équipes soignantes se poursuivent, avec le concours notamment d’un médecin urgentiste de Sévérac qui travaille à l’hôpital de Mende, en appui au docteur Lombardini, médecin coordonnateur de l’EHPAD. (voir les autres renforts mis en place dans notre article du 17 septembre). Par ailleurs un cadre de santé viendra épauler l’infirmière coordinatrice de l’EHPAD à compter du lundi 28 septembre.

« La Direction recherche du temps de kiné pour de la rééducation respiratoire, et examine des candidatures pour affecter en complément 2 temps plein d’aides de service hospitalier (ASH) sur l’établissement. »