Aveyron. Grève des facteurs d’Onet et La Primaube dès lundi

La CGT annonce qu'un préavis de grève a été déposé par les facteurs d'Onet-le-Château et La Primaube à partir de ce lundi 28 septembre. En cause : l'organisation des tournées du samedi, que les facteurs aveyronnais refuse d'appliquer...

On se souvient du mouvement des postiers de Capdenac, Anglars et Aubin contre la nouvelle organisation mise en place par La Poste pendant la crise sanitaire pour les tournées du samedi, avec seulement un quart de facteurs travaillant ces jours-là.

« Entre la charge accrue de travail et les usagers mécontents, on en a plein les bottes »

Si pour eux, ce lundi 28 septembre marquera le retour à la normale avec l’ensemble des effectifs habituels affectés à la distribution du courrier le samedi, à Onet-le-Château et La Primaube en revanche, seule la moitié des effectifs sera déployée… « Ce sont les directeurs locaux qui décident de l’organisation de chaque secteur » explique Laurence Cahors du syndicat CGT.

Préavis de grève illimitée

C’est donc pour protester contre le manque d’effectif du samedi que les facteurs d’Onet et La Primaube ont déposé un préavis de grève illimitée à partir de ce lundi 28 septembre… Selon la CGT, les postiers souhaitaient, dans leur grande majorité, reprendre l’organisation d’avant Covid.

« Le service rendu est dégradé particulièrement le samedi depuis des semaines. La direction ne les entend pas. Celle-ci leur impose de travailler à 50% des effectifs le samedi et d’assurer le travail de deux tournées… On ne fait plus les lettres recommandées et les colis le samedi et les lundis sont devenus des journées extrêmement chargées pour rattraper… Les usagers sont déjà mécontents et ce sont les facteurs qui endurent les remarques… »

(Laurence Cahors, CGT-FAPT 12)

Une situation qui se serait d’autant plus dégradée selon le syndicat que « la plateforme industrielle de Castelnau qui achemine le courrier de toute l’Occitanie a repris son activité normale d’avant la pandémie ».

Des rassemblements devant les centres La Poste d’Onet et La Primaube sont donc à prévoir dès ce lundi 28 septembre, même si la CGT espère que la Direction des sites ouvrira les négociations.