Rodez. La préfète vise une nouvelle fois les soirées étudiantes

Deux classes de BTS du lycée ruthénois Monteil viennent d’être fermées pour une durée de 7 jours (soit jusqu’au 25 septembre inclus) après la confirmation d’un cas positif au Covid-19 parmi les étudiants. Il s’agit des deux classes de Négociation et Digitalisation de la Relation Client (première et seconde années).

La décision a été prise par la préfète de l’Aveyron, Valérie Michel-Moreaux, en concertation avec l’Agence Régionale de Santé et les services de l’Education Nationale.

Les soirées étudiantes dans le viseur

Selon la préfecture, l’élève incriminé aurait participé à une soirée étudiante pendant laquelle les gestes barrières n’avaient pas été respectés…

« Les premières investigations menées montrent que l’étudiant concerné a participé à une soirée privée organisée dans un appartement de Rodez le jeudi 17 septembre. La soirée ouverte à l’ensemble des étudiants de cette filière s’est déroulée sans qu’aucun geste barrière, ni aucune mesure de protection spécifique n’aient été pris et respectés dans un lieu clos totalement inapproprié à ce type de rassemblement festif. »

(La Préfecture de l’Aveyron)

Comme elle l’avait fait au moment du passage en zone rouge du département, la préfète aveyronnaise prévient une nouvelle fois les jeunes sur la « dangerosité » de tels rassemblements en condamnant ces « comportements inadmissibles » qui contribueraient selon elle à « diffuser très rapidement le virus et, de proche en proche, à contaminer les personnes les plus vulnérables ».

« Préfecture et Education Nationale réagissent de la manière la plus vive en appelant les étudiants à une prise de conscience sans délai. Il est désormais indispensable que l’esprit de civisme, qui fait manifestement défaut à certains, préside au comportement de chacun » conclut le communiqué de ce lundi 21 septembre…

Lire aussi : Port du masque obligatoire pour les rassemblements de plus de 10 personnes