Cransac. Une balade dans la forêt de la Vaysse pour sensibiliser contre le projet SOLENA

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, l'Adeba a organisé une balade dans la forêt de la Vaysse entre Aubin (Le Montet) et le centre thermal de Cransac. Photo : Adeba

Ce dimanche 20 septembre au matin, l’association Adeba, qui milite toujours contre le projet Solena d’usine de traitement de déchets, a profité d’un temps clément pendant les Journées du Patrimoine pour organiser une balade dans la forêt de la Vaysse. « Sympathisants et curistes étaient là pour déambuler dans les chemins et apprécier tout l’intérêt du site » détaille l’association.

Sans oublier, au détour d’une ruche, une pause gourmande avec une dégustation de miel local à base d’acacia et de châtaignier proposée par une adhérente d’Adeba riveraine de la forêt. L’occasion de rappeler le passé industriel du lieu « où l’acacia était l’arbre utile à l’extraction du charbon avant de se reconvertir, à présent, dans la valorisation agro-touristique de cette forêt ».

« Le fait que des sites pollués par l’activité industrielle puissent présenter un tel intérêt au niveau écologique amène à faire un parallèle avec le projet Solena et le groupe à considérer que notre territoire n’a pas pour seule vocation à devenir le cimetière de déchets mais que des solutions alternatives bien plus attractives existent »

(Adeba)

Pour ce week-end des Journées du Patrimoine, l’enjeu de cette promenade était d’associer patrimoine et information : pour les organisateurs, c’est mission accomplie.

L’ADEBA rappelle que l’assemblée générale de l’association se tiendra le vendredi 2 octobre à 20h30, salle de la Bastidie à Viviez.