Aveyron. La 4G assurée pour cinq communes dans les deux ans à venir

Le secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques, Cédric O, vient d’écrire au président du Conseil départemental, Jean-François Galliard, afin de lui préciser le calendrier de la mise en service des nouveaux sites concernés par la couverture de la téléphonie mobile en 4G.

Le plateau de l'Aubrac. ©Rodolphe Vézinet, Météo Aveyron 12

Le Conseil départemental fait savoir que Cédric O leur a annoncé la signature de l’arrêté qui impose aux opérateurs Bouygues Télécom, Free Mobile, Orange et SFR d’engager les travaux nécessaires dans un délai maximal de 24 mois. Les communes concernées sont Condom-d’Aubrac, Huparlac, Laissac-Sévérac l’Eglise, Le Nayrac, Saint-Amans-des-Cots.

Cet arrêté entre dans le cadre d’un plan gouvernemental qui impose à chaque opérateur de déployer 5 000 nouveaux sites mobiles, d’ici 2026, dans les territoires non ou très mal couverts en téléphonie mobile.

« C’est l’expertise des collectivités territoriales qui est prise en compte pour déterminer les zones à équiper en priorité »

Rappelons que, entre juillet 2018 et mai 2020, ce sont les communes suivantes qui ont été concernées : Almont les Junies, Aubin, Aubrac, Ayssènes, Boussac, Calmont, Camjac, Cantoin, Castanet, Castelnau-Pegayrols, Causse et DIège, Centres, Cornus, Coubisou, Curan, Druelle, Galgan, Golinhac, Gorges du Tarn et de la Dourbie, Marcillac-Vallon, Montjaux, Moyrazes, Nant, Nauviale, Prades de Salars, Rodelle, Saint-Beauzèly, Saint Geniez d’Olt et d’Aubrac, Saint Georges de Luzençon, Saint Just sur Viaur, Saint Symphoren de Thenières, Sainte Eulalie de Cernon, Saint Jean du Bruel, Sylvanès, Truyère, Trémouilles, Vézins de Lévézou.