Rodez. Un groupe de parents d’élèves hausse le ton sur Facebook

Une page Facebook intitulée « Parents des écoles de Rodez » a été créée lors de la rentrée scolaire 2020 pour protester contre les modifications des horaires d'accès à la garderie dans les écoles primaires publiques de Rodez.

L'école François Mitterrand à Bourran. Photo : Google Maps

Tout est parti du courrier reçu par les parents d’élèves ruthénois lors de cette rentrée, en date du 1er septembre, les informant que les horaires de garderie avaient été raccourcis : de 8h (au lieu de 7h30 l’année précédente) jusqu’à 8h35 et de 16h45 à 18h15 pour le soir. Dans le but, d’après ce courrier de la mairie, de « permettre une parfaite désinfection des locaux dans le respect strict des règles sanitaires ».

Suite à plusieurs plaintes de parents, la mairie a indiqué dans un autre message aux parents vouloir « être réacti[ve] pour remettre en place, aussi rapidement que possible, des horaires plus flexibles ». Dès le jeudi suivant, la garderie a donc ouvert dès 7h30 « pour les familles dont les deux parents ont des contraintes professionnelles » avec une demande de justificatif de l’employeur.

Une main tendue que le groupe de parents d’élèves n’a pas acceptée, estimant que les familles monoparentales, les parents en recherche d’emploi, en CDD ou en intérim avaient été oubliées, créant une « rupture d’égalité dans l’accès à la garderie ». Autre crispation : le temps d’études surveillées, supprimé en raison du « brassage entre tous les élèves et les personnels d’une même structure » que ce moment impliquerait et que les écoles cherchent absolument à éviter, surtout après la fermeture d’une classe et de plusieurs sections de crèche.

Groupe partisan ?

Très réactif et attentif aux restrictions des droits des parents et des élèves, ce groupe se décrit comme donnant des « informations communes aux écoles publiques de Rodez : Cardaillac, Cambon, Monteil, Flaugergues, Ramadier, Foch, Paraire, François Mitterand, Gourgan, Jean-Albert Bessière ».
Pourtant, certains se demandent si derrière ces publications ne se cacheraient pas quelques personnes engagées contre la politique municipale de Christian Teyssèdre, et notamment les élus de Rodez Citoyen, qui avaient eux-mêmes dénoncé les nouveaux horaires de garderie il y a quelques semaines… Le groupe s’en défend via un billet indiquant n’être « rattachés à aucun parti politique ».
Capture d’écran d’une publication de la page Parents des écoles de Rodez.

Le combat ne fait donc que commencer entre la mairie qui se débat avec les règles sanitaires et le groupe de parents connectés qui a même mis en place une pétition en ligne. Ce dernier continuant de grossir avec aujourd’hui près de 150 suiveurs sur le réseau bien connu…