Un gilet jaune breton arpentait seul les rues du marché samedi à Rodez@ADN12

 « Je ne manifeste pas, je revendique » : c’est ce que répondra Serge à la question : «  Vous êtes le seul à manifester ? »

Serge est breton et estime que Rodez est une cité bourgeoise dans laquelle les Gilets Jaunes sont en nombre insuffisant et selon lui rien ne s’est amélioré depuis la crise du Covid, bien au contraire.

« Nous revendiquions essentiellement une meilleure répartition des revenus à l’origine. Aujourd’hui nous demandons également plus de liberté. Le port du masque obligatoire, les fichages Covid et bientôt, les puces vont faire du citoyen un simple numéro, ce qu’il est déjà le cas à ce jour, mais en pire »

(Serge, Gilet Jaune)

Seul avec son gilet et son grand panneau, Serge ne semble nullement intimidé, et discute volontiers avec des Ruthénois paniers et cabas en main.

Serge gilet jaune homme sandwich au marché de Rodez. ©ADN12