Sénatoriales. Il y aura bien une candidature du Rassemblement National en Aveyron

Bruno Leleu est candidat aux élections sénatoriales aveyronnaises pour le parti de Marine Le Pen. @ADN12_archives

Après sa vraie-fausse candidature aux dernières élections municipales de Decazeville, pour lesquelles il avait dû jeter l’éponge faute d’un nombre suffisant de colistiers, Bruno Leleu se porte candidat aux élections sénatoriales aveyronnaises, sous l’étiquette du parti dont il est le représentant départemental : le Rassemblement National…

Seulement 10 voix sur 876 votants en 2014 

C’est la deuxième fois que ce chef d’entreprise de 48 ans s’engage dans ce scrutin. La première fois, en 2014, quand son parti se nommait encore Front National, il n’avait recueilli que 10 voix sur les 876 votes enregistrés… Fera-t-il mieux cette fois-ci ?

Difficile à croire après le grand bluff des dernières élections municipales, où le parti de Marine Le Pen n’a finalement réussi à présenter aucune liste en Aveyron, après avoir pourtant annoncé vouloir « inonder » le département…

« Refuser l’installation de migrants dans nos communes »

Bruno Leleu se présente avec la conseillère régionale Marie-Christine Parolin en tant que suppléante et un « programme » qui reprend les thèmes habituels du Rassemblement National : « rééquilibrage territorial », services de proximité, autonomie fiscale… sans oublier la sécurité et le nationalisme, s’engageant à « Soutenir nos communes face aux revendications communautaristes et islamistes » ou encore à « Refuser l’installation de migrants dans nos communes »…

On connaîtra la liste définitive des candidats aveyronnais après la clôture des dépôts de candidature ce vendredi 11 septembre. (Lire aussi : Aveyron. Neuf candidats pour deux sièges ?)