Rodez. Station A et le Club veulent lancer une ferme pédagogique

Le tiers-lieu Station A et la salle de musiques actuelles Le Club à Rodez se sont associés pour proposer à la Région Occitanie un projet de maraîchage urbain. Mais l'idée ne pourra pas se concrétiser sans le vote des Aveyronnais sur le site de la Région. Alors, à vos souris !

Le restaurant et le bar d'été de Station A fermeront bientôt leur porte pour quelques mois. ©ADN12

Décidément, le tiers-lieu ruthénois n’arrête jamais. Après avoir ouvert cet été son restaurant et lancé des marchés de producteurs, Station A soumet aujourd’hui aux votes des Aveyronnais un projet de maraîchage urbain « pour relocaliser une agriculture paysanne dans la ville ». L’idée : favoriser l’auto-alimentation, valoriser les friches urbaines, enseigner l’art du jardinage…

Ce projet vise dans un premier temps les quartiers Robinson (dans l’ancien Haras) et celui du Faubourg, à l’arrière du Club (salle de concert située au 37 avenue Tarayre) avant, si possible, d’être généralisé dans d’autres endroits de la ville. Jamais à court d’humour, les deux associations ont d’abord proposé le nom plutôt piquant de « Maraîchage, nous voilà » avant d’opter pour l’apaisement et le consensus avec « Ma petite ferme dans la ville »…

Le projet est soumis au vote citoyen jusqu’au 29 septembre 2020. Pour voter, il faut s’inscrire sur laregioncitoyenne.fr et choisir trois projets différents.

Lire également : Rodez. Le Club fait contre mauvaise fortune bon chœur ; Portrait de Claire, service civique à Station A