Onet. Un sac à dos offert pour la rentrée des CP

La rentrée a eu lieu pour les petits Casténois ce matin, avec la distribution, maintenant habituelle, des fournitures scolaires et d'un sac à dos pour les élèves de CP.

Dans les écoles d'Onet, c'est chacun son sac à dos tout neuf. ©ADN12

Matinée chargée pour Jean-Philippe Keroslian, le maire d’Onet : accompagné par Catherine Couffin, adjointe au Maire en charge de la Vie scolaire, Sébastien Rebouys, directeur du Centre Commercial Leclerc, et en présence d’Anne Lalane, inspectrice de l’Education Nationale de la circonscription Onet-Millau, le premier magistrat a fait le tour des écoles de la commune pour accueillir les élèves et distribuer aux nouveaux entrants en classe de CP leur équipement d’écolier.

Un sac à dos moins « flashy » que la version 2019. ©ADN12

Sac à dos et fournitures offertes

Ce sont 145 élèves qui ont pu, pour la quatrième année consécutive, bénéficier d’un magnifique sac à dos estampillé Onet-le-Château. La tendance 2020-2021 est au prune avec, cette année encore, un kit de fournitures scolaires (ciseaux, chemises, crayons, feutre, gomme, règle…) offert avec le sac. Ce cadeau pour les écoliers est possible grâce au partenariat noué avec le centre commercial Leclerc qui participe à l’opération pour la deuxième année (Géant Casino était le partenaire des années précédentes).

« C’était important pour nous de participer à cette opération » rapporte Sébastien Rebouys, directeur du centre commercial, qui insiste sur l’importance de « l’ancrage local » et « la collaboration avec les élus » pour la marque de grande distribution.

Jean-Philippe Keroslian, Catherine Couffin, Sébastien Rebouys, et Anne Lalane ont mis la main à la pâte ce matin pour la distribution de fournitures. ©ADN12

Des travaux ralentis par l’épidémie

Côté travaux estivaux, la toiture de l’école Pierre Puel continue de se refaire une seconde jeunesse (fin des travaux prévue pour l’année prochaine) et sa salle de musique a été entièrement refaite. Pour l’école des Genêts, des travaux de peinture ont eu lieu dans la salle d’activité et un couloir a été entièrement refait.

« La Covid ne nous a pas aidés pour les travaux », explique Jean-Philippe Keroslian. « Ils ont été retardés car certaines entreprises n’étaient pas disponibles » rajoute-t-il, avant de préciser que tous les travaux ont bien pu avoir lieu avant la rentrée, notamment la sécurisation de l’école Jean Laroche. « On a remplacé les clefs par des badges et on a refait tout le système d’alarme » explique Catherine Couffin.

Jean-Philippe Keroslian et Catherine Couffin ont accueilli les écoliers pour une nouvelle année dans les écoles d’Onet. ©ADN12

Si les amplitudes horaires n’ont pas changé, la réglementation d’accès à l’école Jean Laroche s’est durcie, Covid oblige. Plusieurs entrées ont été mises en place dans l’établissement et les parents n’ont plus accès à l’intérieur du bâtiment, sauf cas de force majeur. « Nous voulions avoir pour les enfants une rentrée la plus normale possible » précise Catherine Couffin.

Les effectifs en hausse

L’inspectrice Anne Lalane s’était déplacée pour expliquer aux nouveaux CP ce qui les attendait cette année. ©ADN12

Cette année pour la rentrée scolaire 2019-2020, la commune d’Onet-Le-Château a accueilli 3 417 élèves, collégiens, lycéens et apprentis, soit 77 de plus que l’année passée. « Ce qui représente un quart de la population d’Onet » rappelle son maire.

Les classes de maternelle et élémentaire, public et privé, regroupent 964 élèves, soit 5 de plus qu’en 2019. Petite baisse en revanche pour les deux collèges (public des Quatre-Saisons et privé Saint Viateur), qui affichent 787 collégiens, soit 26 de moins qu’en 2019.

L’Agricampus de La Roque Jacques Chirac, de son côté, affiche 63 lycéens / étudiants de plus (580 cette année) et 16 personnes de plus pour le centre de formation (106 au total). La Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Aveyron compte 920 apprentis accueillis en moyenne (contre 900 l’an passé). Enfin, l’École Régionale de la deuxième chance reste stable avec 60 jeunes accueillis cette année aussi (chiffres susceptibles d’évoluer si nouvelles inscriptions).