Aveyron. La nouvelle préfète sur tous les fronts

Valérie Michel-Moreaux a pris officiellement ses fonctions ce lundi 24 août. @ADN12

Si elle se dit « très heureuse d’être nommée sur ce territoire riche et splendide », la nouvelle préfète de l’Aveyron n’a pas beaucoup de temps à consacrer au tourisme : officiellement installée ce lundi 24 août, Valérie Michel-Moreaux a déjà la tête dans les dossiers, en premier lieu desquels celui de la situation sanitaire…

« Les Aveyronnais ont plutôt de bons comportements »

Covid-19

Comme son prédécesseur, la nouvelle préfète aveyronnaise appelle au « civisme » des citoyens pour « ne pas relâcher » quant au respect des gestes barrières, et à être « doublement vigilant » en raison « du fort brassage de populations durant la période estivale ».

« Même si le virus progresse un peu moins en Aveyron que dans les autres départements, il faut rester assidu sur les consignes pour lutter contre sa propagation. Il en va non seulement de la santé des citoyens mais aussi de la reprise économique »

(Valérie Michel-Moreaux, préfète de l’Aveyron)

La représentante de l’Etat rappelle que les arrêtés portant obligation du port du masque sur les marchés et dans les communes de Conques et Espalion courent jusqu’à la mi-septembre. « Ils seront prorogés si la situation se dégrade » a-t-elle affirmé lors de sa première conférence de presse ce lundi 24 août. Les membres de l’équipe préfectorale annoncent par ailleurs un renforcement des contrôles sur le port du masque dans les jours à venir.

« Les centaines de contrôles réalisés l’ont été dans une démarche pédagogique mais ils vont être musclés »

Autre priorité affirmée par Valérie Michel-Moreaux : travailler dans les prochaines semaines à « des plans de relance économique » pour les secteurs les plus impactés par la crise sanitaire, à savoir « le BTP, l’industrie automobile et aéronautique, le tourisme et la culture » : « parmi mes premières actions, je rendrai visite à ces différents secteurs ».

Ses autres priorités

Si la crise sanitaire représente l’actualité la plus dense, la nouvelle préfète de l’Aveyron ne veut pas oublier les autres dossiers prioritaires du département.

Services publics : « je serai vigilante sur le présence des services publics en milieu rural ».

Agriculture : « sujet majeur et essentiel » selon Valérie Michel-Moreaux qui promet de s’attaquer à la fois au dossier du loup, à celui des vautours et à celui de la sécheresse.

RN88 : « je forme le vœu d’être la dernière à suivre ce dossier » a ironisé la nouvelle arrivante, qui a été visiblement sensibilisée au « serpent de mer » de la RN88. Elle promet à ce sujet la réalisation de la rocade de Rodez de 2021 à 2023.

Valérie Michel Moreaux prévoit des visites à la rencontre de ses futurs partenaires. @ADN12

Qui est Valérie Michel-Moreaux ?

Née en 1965 à Soissons, Valérie Michel-Moreaux occupe en Aveyron son premier poste de préfète. Après une carrière professionnelle au sein des différents organes du Ministère des Finances, et tout dernièrement un poste de Directrice Générale des Finances Publiques de Haute-Loire, elle affirme « vouloir mettre toutes (s)es compétences au service du territoire ».

« On m’a beaucoup parlé de l’Aveyron et les Aveyronnais sont très connus un peu partout en France. Je sais que la parole donnée est une vertu cardinale ici et je donne ma parole que je serai aux côtés des élus et de la population pour conserver l’attractivité existante et faire face aux mutations nécessaires »

(Valérie Michel-Moreaux, préfète de l’Aveyron)

La nouvelle préfète aveyronnaise remplit déjà son agenda, avec une rencontre prévue dès ce lundi 24 août avec les forces de l’ordre du territoire, plaçant la sécurité en tête de ses priorités.