Masque obligatoire à Espalion : le maire, Eric Picard, explique pourquoi

Espalion fait partie des trois premières communes aveyronnaises où le port du masque est rendu obligatoire depuis ce mercredi 12 août. C’est le maire d’Espalion, Eric Picard, qui a demandé à la préfecture d’entériner cette décision, quelques jours après avoir lui-même signé un arrêté municipal imposant le port du masque sur le marché hebdomadaire du vendredi matin. Il nous explique pourquoi…

Afflux de touristes

Depuis le 7 août, la municipalité d’Espalion impose le port du masque sur le marché du vendredi. « On a fait beaucoup de prévention et de pédagogie, -déjà depuis le mois de mai-, et on peut dire qu’aujourd’hui 90 % des gens le portent. La mesure est bien respectée, on veut tout faire pour qu’elle le reste ! » explique le premier édile, qui souhaitait un arrêté « plus général » pour préserver la commune, qui reçoit ces derniers temps un flux ininterrompu de touristes. Une bonne nouvelle pour la commune mais un risque accru pour la circulation du virus selon le maire…

« On a un afflux massif de touristes. Bien plus qu’en période estivale « normale ». Et comme Espalion est une zone particulièrement bien préservée du Covid, on a voulu éviter le moindre dérapage et prévenir plutôt que guérir… »

(Eric Picard, maire d’Espalion)

Le port du masque est donc désormais obligatoire dans une dizaine de rues du centre-ville d’Espalion. « Ce sont les rues qui regroupent les activités économiques. Des rues étroites où sont concentrées près de 200 établissements… » détaille Eric Picard, qui verra « à la fin du mois d’août » s’il lève l’interdiction.

Les rues concernées

En jaune : les rues où le port du masque devient obligatoire.

Voici la liste des rues et places concernées : boulevard Poulenc, rue Droite, quai Henri Affre, place du Marché, rue Denayrouze, place de la Résistance, place du Plô, rue du Plô, rue du Puits, rue Méjane, rue Canel, rue Rouquayrol et avenue de la Gare.