Bozouls. Sonia Privat et ses peintures de l’Ailleurs

Originaire de l'Aveyron, Sonia Privat parcourt le vaste monde avec son mari, crayon et pinceau en main, à la recherche de rencontres et de paysages. L'artiste a choisi la Galerie de Bozouls pour présenter ses dernières peintures issues de voyages exotiques et colorés.

Toujours entre deux voyages, Sonia Privat a choisi Bozouls pour son exposition annuelle en Aveyron. ©ADN12

Une cinquantaine d’œuvres parsèment les murs hauts et blancs de cette unique et vaste Galerie de Bozouls. Cette salle d’exposition de 148m² est le cĹ“ur d’une bâtisse de caractère, qui fut une Ă©cole, puis une trĂ©sorerie.

« Un endroit magique, une galerie magnifique comme je n’en connais pas d’autre en Aveyron »

Sonia Privat

C’est Sonia qui a contactĂ© la commune de Bozouls, pour le plus grand bonheur de son maire Jean-Luc Calmelly fraĂ®chement rĂ©Ă©lu. Il venait de recevoir, le jour mĂŞme du vernissage, les camĂ©ras de France 2 pour un Ă©nième reportage sur le canyon de Bozouls.

Le courant est passĂ© d’emblĂ©e entre le maire Jean-Luc Calmelly et l’artiste Sonia Privat. ©ADN12

Zanzibar et autres ailleurs

« Zanzibar et autres ailleurs », tel est le titre de cette expo qui recense plusieurs endroits du globe récemment visités par le couple. Aquarelles sur toiles et sur papier, huiles sur toiles et sur bois, ces paysages et portraits sont représentés sur plusieurs supports.

Les pays reprĂ©sentĂ©s cette fois sont l’Inde et le NĂ©pal pour des peintures dĂ©jĂ  exposĂ©es Ă  la Galerie Foch Ă  Rodez. On peut aussi apercevoir des paysages du SĂ©nĂ©gal, avec des Ĺ“uvres prĂ©sentĂ©es prĂ©cĂ©demment dans la MJC d’Onet-le-Château. Enfin, l’Ă®le de Zanzibar dans un archipel au large de la Tanzanie, peut aussi s’admirer dans des tableaux proposĂ©s pour la première fois dans notre dĂ©partement.

Ce qui frappe dans les nombreux portraits proposĂ©s, ce sont les regards de ces SĂ©nĂ©galais et Indiens : jamais vraiment gais, jamais vraiment tristes, ils sont Ă©quilibrĂ©s et pleins de douceur. Les costumes locaux traditionnels sont toujours mis en valeur. Les tableaux retranscrivant des scènes de quartier ne dĂ©gagent aucune opulence : l’atmosphère dĂ©gagĂ©e est paisible, les enfants sont Ă©panouis et les gens semblent prĂŞts Ă  recevoir tout Ă©tranger passant par lĂ , pour peu qu’il dĂ©gage de la sympathie. Le contraste n’est pas uniquement dans les tableaux, mais aussi dans la manière d’apprĂ©hender l’existence d’une civilisation Ă  une autre. Une impression que confirme l’artiste :

« Effectivement il y a de la pauvretĂ©, mais on ne retrouve pas la misère psychologique parfois visible en Occident. Chaque personne, aussi modeste soit-elle, est heureuse de vivre. Les gens sont mi-fatalistes, mi -optimistes et ne revendiquent rien d’autre qu’une vie simple et tranquille »

Sonia Privat

La vaste salle de la Galerie Ă  Bozouls accueillait un bonne chambrĂ©e pour le vernissage malgrĂ© la mise en place d’un numerus clausus. ©ADN12

Sonia est toujours dans le partage : d’abord avec l’autochtone qu’elle croque volontiers avant, parfois, de lui laisser son dessin. Et puis avec son public en Europe qu’elle adore recevoir lors des expositions.

« Les rencontres les plus fortes ont eu lieu au SĂ©nĂ©gal oĂą l’on n’a pas la barrière de la langue. Plus rĂ©cemment en Gambie, j’ai rencontrĂ© un enfant de guerre si attachĂ© Ă  moi qu’au moment de mon dĂ©part, après des jours Ă  vivre Ă  leur façon, il me faisait plein de câlins »

 

C’est son mari Dany qui fabrique les encadrements et gère l’intendance. Au sein de cette exposition vente, la RuthĂ©noise propose aussi ses livres issus de ses carnets de voyages remplis de croquis, aquarelles et textes, dont le dernier, L’œil et le pinceau, est sorti en 2019.

Pratique

Exposition en entrĂ©e libre jusqu’au 22 aoĂ»t tous les jours sauf le lundi, de 10h30 Ă  12h30 et de 14h00 Ă  19h00. La Galerie, 8 allĂ©e Paul Causse Ă  Bozouls. Contact : 06 08 82 44 08.