Football. Repos forcé pour les joueurs du Rodez Aveyron Football

Changement de plan pour les protégés de Laurent Peyrelade. Les joueurs du RAF ne joueront finalement pas contre le TFC, ce samedi et sont au repos jusqu'à lundi. Retour sur une semaine intensive où les Ruthénois ont enchaîné deux matchs amicaux et ramené deux matchs nuls.

Les joueurs du RAF doivent retrouver Paul-Lignon, mercredi, pour un amical contre Pau. Après l'avoir quitté début mars après la victoire contre Guingamp. @ADN12

Les joueurs du Rodez Aveyron Football auraient dû clôturer leur semaine de préparation par un troisième match amical avec un derby  contre le Toulouse Football Club. Mais le TFC a annoncé que deux de leurs joueurs, ainsi que l’entraîneur et son adjoint, étaient positifs au test du coronavirus.

Le match, qui devait se jouer à 19h à Montauban, est donc annulé. Et les joueurs ont été mis au repos forcé pour le week-end avant d’enchaîner, si tout va bien, sur deux autres amicaux, mercredi et vendredi, contre Pau et Montpellier, à Paul-Lignon.

Résumé des amicaux

Nîmes/RAF: 1/1 
(Mi-temps: 0/0)

Nîmes (première période) : Dias, Miguel, Landre, Guessoum, Alakouch, Valerio, Ahlinvi, Fomba, Duljevic, Buades, Denkey. 
(deuxième période) : ReynetMeling, Martinez, Briançon, RipartPhilippoteaux, Cubas, DeauxFerhat, Roux, Koné. 

Rodez : GuivarchBardyPoujolChougrani, Henry, ObiangDoulineBoissierOuhafsaTertereau, Bonnet. 
(à partir de la 65e) : GuivarchDieng, Maury, CoelhoOuammouLeborgneRuffautAléguéKerouedan, Mathis, Sané. 

Rodez a fait un bon match, sur la pelouse de la Bastide ce mardi, face à une équipe de Ligue 1, le Nîmes Olympique. Bien en jambes en première période, Bonnet a encore été en vue, trouvant d’ailleurs le poteau à la 20e. Nîmes, pas en reste, a obligé Guivarch à être vigilant, et à faire une belle parade à la 35e. A la reprise, à la 47e, Philippoteaux tout juste rentré a ouvert le score pour Nîmes. Des Nîmois qui auraient pu doubler la mise, quatre minutes plus tard, sans un sauvetage sur la ligne d’Henry. Mais Rodez et son « serial buteur » n’avait pas dit son dernier mot. Bonnet égalisera à la 64e avant de laisser sa place. À la 73e, sur un centre, Mathis trouvera la tête de Sané, mais Reynet sera vigilant. Un gardien qui devra faire une grosse parade à la 78e, quand Alégué prendra sa chance de 50 m… Le score n’évoluera pas, et Rodez débutera sa semaine, par un bon match nul. 

RAF/ Villefranche Beaujolais : 1/1
(Mi-temps : 0/0)

Rodez : M’PasiBardy puis Poujol (50e)Dieng puis Tertereau (62e), Maury puis Mathis (62e)Coelho puis Chougrani (62e)Ouammou puis Buni Jorge (26e)Leborgne puis Boissier (62e)Ruffaut puis Henry (52e), Alégué puis Ouhafsa (62e)Kerouedan puis Obiang (62e)Sané puis Bonnet (62e). 

Ce mercredi, Rodez enchaînait avec une opposition contre Villefranche Beaujolais, club de National. Le choix avait été fait d’alterner les équipes, afin que chacune ait 90 minutes de jeu sur les deux rencontres du début de semaine. Mais les choses ont mal débuté avec la blessure d’Ouammou, à la 26e minute. C’est le tout jeune Buni Jorge, qui a alors fait son entrée. En première période, Villefranche était plus en jambes, obligeant d’ailleurs M’Pasi à intervenir plusieurs fois. Et comme la veille, Rodez s’est fait cueillir à froid, au retour des vestiaires, à la 51e. Laurent Peyrelade a alors commencé à faire tourner l’effectif, et petit à petit, Rodez a eu quelques occasions. Que ce soit à la 79e quand le centre d’Obiang a été claqué par le gardien, avant qu’Ouhafsa ne puisse reprendre. Ou notamment grâce au jeune joueur de la réserve, Buni Jorge, à la 83e. Il combine avec Ouhafsa, le lance dans la profondeur, avant de centrer. Mais personne ne peut reprendre… Un joueur qui sera d’ailleurs à l’origine de l’égalisation ruthénoise à la 91e. Il obtient un bon coup franc, que se charge de tirer Boissier  trouvequi le cadre et permet à Rodez de ramener un 2e match nul.