Aveyron. Des pique-niques pour trouver un emploi aux 16-25 ans

Ce jeudi 6 août, une vingtaine de jeunes inscrits à la Mission Locale d'Aveyron ou à Pôle Emploi ont pu rencontrer des professionnels de la grande distribution et de l'Armée pour échanger sur les opportunités que ces deux secteurs offrent.

Une vingtaine de jeunes, tous attentifs, s'étaient déplacés. ©ADN12

Jeudi dernier a eu lieu le quatrième pique-nique mis en place dans le cadre du plan « Quartiers d’été 2020 » impulsé par l’État. Organisées par la Mission Locale de l’Aveyron, ces rencontres ont déjà mis en relation plus d’une centaine de jeunes entre 16 et 25 ans avec des professionnels de secteurs qui recrutent comme l’Armée, la grande distribution ou encore les services de nettoyage. Un bon moyen de leur rappeler aussi les possibilités de formations aidées par Pôle Emploi ou la Région Occitanie.

Des opportunités multiples dans la grande distribution

Valérie Guay est venue parler des opportunités qu’offre la grande distribution. ©ADN12

Et pour avoir une idée des offres et des opportunités, les jeunes sont invités à poser leurs questions à ceux qui en parlent le mieux. Valérie Guay, responsable formation pour les magasins Intermarché est venue parler de son expérience, mais aussi des parcours variés qu’elle a pu croiser dans la grande distribution, des différents métiers et des passerelles possibles pour cette enseigne qui compte une vingtaine de magasins en Aveyron. « Il n’y a pas que des caissières et de la mise en rayon : il y a aussi des administratifs, des comptables… » et des possibilités de travailler à l’étranger, dans des usines, des abattoirs, des flottes de pêche…

« On rentre via un job d’été, parfois pour ne plus en partir ! »

Et les besoins locaux sont là : ce sont 250 offres dans la grande distribution qui sont ouvertes en Aveyron. Pour Intermarché, que ce soit pour quelques heures ou à temps complet, les trois magasins de l’agglomération de Rodez recherchent principalement des employés libre-service, des agents de caisse ou des vendeurs, le tout en CDI. « On recrute par le savoir-être et par l’envie plus que par les diplômes » insiste Valérie qui donne l’exemple de salariés entrés dans l’entreprise qui ont gravi petit à petit les échelons pour se retrouver à des postes de cadres dirigeants.

L’Armée : cet « ascenseur social »

Pour rentrer dans l’Armée, c’est un peu pareil et le Lieutenant-Colonel Eric Zavras fait tout de suite le parallèle. Débuté comme simple soldat sans diplômes en poche, il a gravi ce qu’il appelle « l’escalier social, car il faut grimper pour y arriver contrairement à un ascenseur ». Non sans humour, il raconte ses quarante ans dans l’Armée où, en passant les concours internes, il a évolué de grade en grade, jusqu’à commander des régiments de 1 200 hommes. « A partir du moment où vous voulez vous donner les moyens d’avancer, tout vous est ouvert » insiste-t-il. Et s’il rappelle qu’il « n’y a qu’un seul métier dans l’Armée : soldat », les spécialisations y sont nombreuses : conducteur, cuisinier, maître-chien…

Le Lieutenant-Colonel Eric Zavras a rappelé que 75% des militaires sont des contractuels, et non des militaires de carrière. ©ADN12

La Mission Locale, pour aider les jeunes à accéder à l’autonomie

Cécile Cure, responsable Nord Aveyron de la Mission Locale, accompagnée de Cédric Murat, conseiller entreprise pour Pôle Emploi. ©ADN12

Entièrement associative, le but de la Mission Locale est d’accompagner les jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire ou universitaire à accéder à l’autonomie. « C’est une approche globale » précise Cécile Cure, responsable Nord Aveyron. Loin de se focaliser uniquement sur l’emploi, la quarantaine de salariés aveyronnais accompagne les jeunes quel que soit leur niveau de diplôme pour accéder au logement, à la mobilité, à la santé, à des aides. En 2019, ce sont 2 802 jeunes qui ont pu être accompagnés en Aveyron, dont 964 sur l’antenne de Rodez et 606 sur celle de Millau.

L’association est intégralement financée par l’Etat, les collectivités territoriales (Région, Département) et les collectivités locales comme l’intercommunalité de Villefranche-de-Rouergue ou la communauté de communes de Decazeville (à noter que Rodez Agglomération s’est retirée de la liste des financeurs il y a deux ans). « Nous sommes le bras armé de la politique publique » résume Cécile Cure qui annonce plusieurs nouvelles  actions à partir de septembre.

Pratique

Les prochains pique-niques de l’Emploi et de la Formation continuent cet été :

  • Mardi 11 août – Villefranche-de-Rouergue : Métiers de la défense et de la sécurité
  • Mardi 18 août – Onet-le-Château : Santé et alternance
  • Jeudi 20 août – Villefranche-de-Rouergue : Présentation des solutions GEIQ : Formation et Emploi

Tous les contact des différentes antennes sont sur le site internet de la Mission Locale Aveyron :

  • Millau : 05 65 61 41 41
  • Rodez : 05 65 73 85 85
  • Villefranche-de-Rouergue : 05 65 81 22 08
  • Saint-Affrique : 05 65 98 15 90
  • Sévérac d’Aveyron : 05 65 47 62 63
  • Decazeville : 05 65 63 60 31