Rodez. Un Cèdre Solidaire pour aider les sinistrés de Beyrouth

L'explosion meurtrière de mardi dernier à Beyrouth provoque une onde de choc dans la communauté libanaise en France. A Rodez, un couple de restaurateurs créé l'association "Le Cèdre Solidaire" pour venir en aide aux nombreuses victimes de cette catastrophe industrielle.

Le couple de restaurateurs libanais vient de créer l'association un Cèdre Solidaire à Rodez. @ADN12

Hind et Tony Moussallem, ainsi que leurs trois enfants, sont installés depuis une quinzaine d’années à Rodez. Leur restaurant de spécialités libanaises, -baptisé « Le Cèdre »-, est une adresse bien connue du Boulevard Denys Puech. Toute la famille de ces restaurateurs vit à Beyrouth. Depuis ce mardi 4 août et le drame qui a frappé la capitale libanaise, le foyer est en pleine consternation…

« Je venais d’appeler ma famille suite à la première explosion, elle pensait avoir affaire à des feux d’artifices sur le port comme cela arrive parfois. La deuxième explosion, beaucoup plus importante, est intervenue juste après avoir raccroché »

(Hind Moussallem du restaurant libanais Le Cèdre à Rodez)

Des fournitures scolaires pour repartir

 

Après un moment d’errance, où toute la famille s’est retrouvée groggy comme un boxeur qui vient d’aller au tapis, Hind et son fils Fouad ont décidé de créer immédiatement une association afin de venir en aide à leurs compatriotes sinistrés. Ainsi est née Le Cèdre Solidaire…

« Nous allons concentrer nos efforts sur les fournitures scolaires. Nous irons passer une semaine là-bas en septembre au moment de la rentrée. Nous savons que les français sont à nos côtés et nous comptons sur leur aide. Nous avons d’ailleurs reçus très vite du soutien de la part de clients ou d’amis, sous forme de petits mots dans notre boîte aux lettres, ou de commentaires sur le site du restaurant »

(Hind, restauratrice libanaise à Rodez)

Tous ces messages de soutien ont été d’un grand réconfort pour la famille Moussallem qui en avait bien besoin. Le frère de Hind a été blessé dans l’explosion, et son agence de taxis pulvérisée. Son père récemment opéré du coeur ne peut plus suivre les soins dont il aurait besoin. Heureusement la solidarité jouant au Liban, sa famille a pu être hébergée chez des amis épargnés.

L’hôpital Rizk, le plus grand du pays, est sérieusement abîmé, la famille connait une infirmière qui leur a envoyé quelques photos.

Une infirmière sortant trois nourrissons de l’hôpital en ruines peu après l’explosion. @Bilal Jawich

Pratique

Pour participer à la cagnotte, c’est ici. Plus d’informations sur la Page Facebook de l’association ou par téléphone au 06 15 72 47 67 (Fouad Mousallem).

Les autorités religieuses de Rodez ont par ailleurs décidé de dédier une messe aux sinistrés de Beyrouth ce dimanche 9 août à 19h30 en la cathédrale.