Les athlètes de la section d’athlétisme d’Albi en stage à Baraqueville

Les athlètes albigeois ont choisi Baraqueville pour préparer les championnats de France. @ADN12

Les athlètes du club albigeois de l’ECLA sont venus s’entraîner pendant plusieurs jours à Baraqueville. Ces jeunes sportifs vont prochainement participer au championnat de France d’athlétisme.

« Nous avons choisi Baraqueville par opportunité d’accueil et de logement. Le stade mis à notre disposition est vraiment super, avec une bonne pelouse, le grand air… plus frais qu’à Albi ! »

(Marc Tremouillère, entraîneur de l’ECLA)

Baraqueville, terre de champions ?

Un sprint dans l’herbe fraîche et pieds nus, que du bonheur ! @ADN12

Le club de l’Ecla d’Albi, présidé par Pierre-Henri Bedel, est composé de 1 100 adhérents répartis en plusieurs sections, et s’adresse à tous les âges. La section compétition, benjamins, minimes, cadets, juniors, espoirs et seniors, s’échelonne entre le niveau régional et pour certains jusqu’au championnat de France.

Le groupe à Baraqueville était constitué de juniors et espoirs, et a travaillé plus particulièrement les disciplines du sprint et du saut, sous l’œil de leur entraîneur, Marc Trémoulière : « cela fait 4 ans que j’entraîne ce groupe et j’ai senti qu’il allait trouver sa route, aujourd’hui le chemin est parcouru dans le bon sens, avec des hauts et très peu de bas. Il y a une forme de simplicité, l’envie de se retrouver, et le plaisir de courir ».

Côté athlètes aussi, on apprécie les installations et on savoure le plaisir de se retrouver après une période difficile pour les sportifs…

« Toute petite j’aimais déjà courir. Auparavant j’ai fait de la danse classique, mais le milieu ne me convenait pas. Je me suis spécialisée dans le sprint » explique la jeune Amy Valléé, rejointe par sa coéquipère, Sylvie Renfort : « j‘ai commencé par la gym, mais trop rigoureux. Mes parents m’ont alors inscrite à l’athlétisme, ils trouvaient que c’était un sport équilibré et que je pourrai progresser. Au début c’était pas vraiment mon choix, mais j’ai persévéré ». Antoine Bedel venait lui du football : « je viens du foot, j’ai été repéré pour ma vitesse par un entraîneur de l’Ecla. L’athlétisme m’a plu, j’ai donc continué ».

« J’ai toujours aimé courir et quand on entre dans un groupe avec Marc comme entraîneur, on n’a plus envie d’en sortir » annonce pour sa part Hugo Cheminade.

Une pause à l’ombre bienvenue. @ADN12

A noter que l’Ecla Albi organise le championnat de France espoirs, élites, les 12 et 13 septembre prochain.