Aveyron. Iziwork propose du travail intérimaire entièrement en ligne

Si Iziwork est à l'origine une plateforme venue de région parisienne, elle a déployé ses réseaux partout en France jusqu'à toucher l'Aveyron. Implanté à Rodez, Sébastien Maurel gère pour la plateforme les départements du Lot et de l'Aveyron. Il a pour charge de mettre en relation entreprises et candidats, le tout uniquement avec un téléphone.

L’agence de travail temporaire Iziwork n’existe que depuis deux ans, mais son concept lui a déjà permis de se déployer partout en France. 100% numérique, cette agence confie des territoires à des partenaires qui se chargent de mettre en relation entreprises et candidats.

Gérer ses contrats via son smartphone

Déjà professionnel du secteur de l’emploi en Aveyron, Sébastien a passé plus de 20 ans chez Randstad, avant de travailler chez un grand groupe d’aéronautique pour lequel il a créé une agence de travail temporaire interne. Cet Aveyronnais de souche a fait le choix de devenir partenaire de cette toute jeune société car, d’après lui, il s’agit d’un « concept novateur » : « mais on reste dans un métier très humain ; il faut une relation de proximité » tient-il à préciser.

« C’est le Uber du travail temporaire »

Presque tout se fait en ligne : lorsque les candidats et les entreprises contactent Sébastien, ce dernier rentre les demandes et les besoins dans la base de données de la plateforme. En retour, l’intelligence artificielle lui propose des profils. Il contacte par la suite les candidats par téléphone ou visio-conférence. Tout l’aspect administratif se fait directement via l’application, à télécharger sur son téléphone : le candidat y signe son contrat et y déclare ses heures directement, son salaire est ensuite viré sur son compte. « Son agence est dans son téléphone » résume Sébastien qui insiste cependant sur un aspect : « je continue à les suivre et à être en relation avec les clients ». Mais les tâches administratives « rébarbatives et chronophages sont, elles, entièrement digitalisées » précise-t-il.

Plusieurs annonces disponibles

Il faut passer par l’application pour gérer ses annonces et candidatures.

Alors que l’entreprise a démarré fin juin dans les deux départements suite au confinement, elle compte déjà cinq intérimaires et quatre entreprises inscrits. « L’accueil est plutôt favorable » confirme Sébastien qui cherche plusieurs types de profils : un tuyauteur, des employés dans l’industrie pour fabriquer des fenêtres, un technicien de surface pour un CDI, des maçons, un secrétaire-comptable, un mécanicien, des ouvriers-soudeurs… Pour le responsable aveyronnais, ça ne fait aucun doute : « à la rentrée, ça va monter en puissance ».

Car après l’épisode du confinement, Sébastien a constaté que les agences traditionnelles avaient été fermées. Un bon point pour Iziwork qui, évidemment, ne ferme jamais. Pour lui, « le modèle est adapté au contexte d’aujourd’hui et très certainement au contexte de demain ». Il compte toucher une nouvelle frange de la population locale, plus connectée via les smartphones. Et même sans porte d’agence à pousser, Sébastien insiste sur la relation humaine qui demeure : « ce n’est pas comme si on parlait à un robot, cette relation humaine est impossible à occulter dans ce métier » avance-t-il.

« Il peut y avoir de la méfiance, mais charge à moi de la lever »

Serein sur l’activité et la reprise en septembre, Sébastien compte même recruter de futurs collaborateurs pour le seconder sur son poste de contact local. L’annonce sera-t-elle visible sur l’appli Iziwork ?

Toutes les informations sur le site Iziwork. Les candidats et entreprises aveyronnaises intéressés peuvent s’y inscrire ou contacter Sébastien directement au 07 66 06 30 45.