Rodez. Bshop expose les sculptures de Joëlle Gervais

La galerie Bshop au 13 rue Béteille expose une série de statuettes réalisée par la céramiste parisienne Joëlle Gervais selon la technique japonaise du raku. Ces œuvres délicates resteront visibles en ces lieux jusqu'au 3 septembre 2020.

Joëlle Gervais expose ses statuettes élaborées grâce à la technique japonaise du raku dans la galerie Bshop.@ADN12

Le raku : « cuisson confortable » ou « cuisson heureuse » est le résultat d’une technique d’émaillage développée dans le Japon du XVIième siècle, essentiellement liée à la fabrication de bols pour la cérémonie du thé. C’est cette technique qu’utilise l’artiste parisienne Joëlle Gervais, dont les oeuvres sont actuellement exposées au Bshop de la rue Béteille à Rodez.

« Surprise » à la sortie du four…

En dehors du propos philosophique ancestral japonais, Joëlle Gervais s’est concentrée sur l’approche technique qui consiste à enfumer des pièces en céramique dans des fours très chauds. « Il s’agit de sculptures de terre enfumées. La pièce est fabriquée, modelée, puis je la badigeonne d’oxyde métallique avec une petite touche finale d’émail pour lui donner un peu de lumière. Enfin elle est enfournée dans un four spécial, poussé à 1 000 degré, enfouie dans des copeaux de bois et de la suie » explique l’artiste, de passage à Rodez au début du mois.

Les joueurs de billes semblent prendre la pause dans cette scène qui ressemble à un tableau.@ADN12

Assez violente en soi, la technique du raku est « celle de l’accident » selon Joëlle. La part du feu donne une autre vie au personnage représenté, et de belles surprises parfois. Au fil des réalisations l’incertitude est mieux contrôlée, mais jamais totalement évincée…

C’est le choc thermique avec cette libération de gaz carbonique qui permet aux oxydes de se révéler au contact de l’oxygène. La patine aux reflets métallisés rehausse la lumière et accentue l’expression liée aux attitudes et aux regards. Certains discerneront de la mélancolie dans ces regards perdus et songeurs… Pourtant l’humour n’est jamais très loin avec ce bestiaire où évolue quelques lapins facétieux, ou bien encore avec cette statuette intitulée « le poids des mots » d’un personnage qui croule sous la pesée de nombreux livres qu’il porte à bout de bras, sans sourciller. « Pour moi ce bestiaire est l’occasion de réaliser des pièces plus simples, et de faire un clin d’œil à l’enfance puisque je travaille beaucoup avec des jeunes » précise Joëlle Gervais.

Chez Joëlle Gervais les lapins sont facétieux. @ADN12

Dès son plus jeune âge Joëlle avait un rapport privilégié avec la pâte à modeler et le dessin, le plaisir du toucher et de la transformation… Une certaine aisance dans plusieurs domaines artistiques et le regard bienveillant et valorisant des adultes vont la convaincre d’en faire un métier. « Au fil du temps on s’aperçoit que cette empreinte émotionnelle perdure. Autodidacte à mes débuts, j’ai intégré plus tard l’Ecole des Beaux-Arts de Versailles, et effectué de nombreuses formations potières »

A découvrir tout l’été

Ses premiers rakus représentaient des personnages ronds, plutôt colorés, en porcelaine. Seuls les visages sont restés sur les œuvres exposées à Rodez.

« Je me suis aperçu que le noir et blanc provoquait chez moi beaucoup plus d’émotions que la couleur »

(Joëlle Gervais)

La parisienne d’origine qui vit dans le Loir-et-Cher et qui expose son travail dans de nombreuses galeries et salons de métiers d’art depuis de nombreuses années, apprécie ce lieu d’exposition ruthénois qu’est l’ancienne Chapelle Jeanne d’Arc.

« C’est un lieu magique avec un couple qui sait se faire rencontrer différents métiers d’arts : terre, verre, luminaire etc. Au lieu de créer des cases comme trop souvent ailleurs en France. J’ai bien apprécié également ma visite du musée Soulages qui présente fort bien la démarche de cet immense artiste. »

(Joëlle Gervais)

Exposition vente jusqu’au 3 septembre au 13 rue Béteille. La galerie de Claire Méravilles et Jean-Michel Cosson est ouverte les mardis, jeudis et vendredis de 10h à 12h et de 14h à 18h30 et les mercredis et samedis de 13h30 à 18h30.