Goutrens. Restitution artistique réussie pour les ados de « C’est mon patrimoine »

Ce samedi 18 juillet, dans le cadre du dispositif « C'est mon patrimoine » a eu lieu la restitution d'une création cinématographique et chorégraphique réalisée à Goutrens par treize jeunes ados. Ce travail autour de l’œuvre de Georges Rouquier s'est fait en collaboration avec « Ocho Equis film » et la « Compagnie Les Boraldes dansent ».

Après le spectacle, décontraction pour enfants et artistes. ©ADN12

Cette opération a été portée par les « Francas de l’Aveyron » et son Chargé de développement, David Tressières, a été impliqué dans le projet depuis le début : « C’est mon patrimoine » est un dispositif national qui a pour objectif de faire découvrir aux enfants une partie du patrimoine de leur région pour se l’approprier et favoriser leur créativité » explique-t-il. « Cette année pour l’Aveyron, l’idée était de prendre comme thème le cinéaste Georges Rouquier et son œuvre, et permettre à treize ados inscrits volontairement, pendant une semaine, de s’approprier ce patrimoine via une médiation par deux entrées artistiques : la danse et la réalisation d’images et de vidéos ». Ces treize jeunes ont été accompagnés par Marco Bentz et Brigitte Bousquet de Ocho Equis film pour la partie photos, film et vidéos, et par Fanny Gombert et Camille Revel de la Cie Les Boraldes pour la partie danse et chorégraphie.

Les artistes qui ont accompagné le projet. De gauche à droite : Camille Revel, Fanny Gombert, Brigitte Bousquet, Marco Bentz et David Tressières. ©ADN12

« L’idée du film en liaison avec les chorégraphes, était de faire faire aux enfants des micro-mouvements, de les voir apparaître à l’image mais de façon furtive, avec une touche de contemporain »

Marco Bentz,  Ocho Equis film

Pour Fanny Gombert de la Cie Les Boraldes, la chorégraphie filmée de la restitution a permis de « mettre en valeur le patrimoine de l’œuvre de G. Rouquier, mais aussi celui architectural de Goutrens. Notre travail était d’aider les enfants à créer un imaginaire autour de cela ».

Salle comble à l’espace Georges Rouquier. ©ADN12

A l’espace Georges Rouquier ce samedi soir, la salle a été investie par de nombreux spectateurs qui ont pu apprécier une restitution artistique et culturelle réalisée par des ados qui peuvent être fiers du travail présenté.

Petit discours d’ouverture par deux « courageuses » participantes. ©ADN12