Druelle-Balsac. Randonnée vtt en direct du poumon vert ruthénois !

La Vallée du Sauvage, le canyon de Bozouls, l’Aubrac, le Lévézou… Randonner à vtt en solo, entre amis ou en familles en Aveyron, c’est profiter d'un terrain de jeu exceptionnel. Alors pourquoi ne pas profiter de cet été pour mêler émotions et découvertes ?

Le club de vélo de Druelle Balsac. Photo : ©véloDruelleBalsac

Quoi de mieux qu’une balade en vtt pour se changer les idées et découvrir des paysages estampillés Aveyron ? La commune de Druelle-Balsac, considérée comme le poumon vert de l’agglomération ruthénoise, offre de nombreux circuits de randonnées. Cette semaine, c’est son club de vélo qui nous accompagne dans la reconnaissance d’un parcours qui relie Druelle à Ampiac pour revenir sur son point de départ.

Le trajet.

« Un vrai régal » pour les sportifs réguliers

Une rando pour les sportifs aguerris ! Photo ©véloDruelleBalsac

« Nous allons vous proposer un trajet 35 kilomètres avec un dénivelé de 650 mètres qui est réservé aux sportifs réguliers avec un profil un peu « tape-cul » qui multiplie les changements de rythme. Physiquement, cela peut user les organismes pour ceux qui ne pratiquent pas fréquemment, mais c’est un vrai régal » confie Joëlle Babec, coprésidente du club.

Le point de rendez-vous est le complexe sportif du Bouldou : il permet de se regrouper facilement. Les cyclos commenceront par une portion plate qui les emmènera sur le plateau à Capdenaguet pour redescendre sur le bois du Sauvage. « N’hésitez pas à admirer l’abbaye en reconstruction, elle est classée aux monuments historiques » fait remarquer Joëlle.

Abbaye du Sauvage. Photo : DR

Ils enchaîneront par une partie roulante se dirigeant vers le Pas. « Là, ils pourront admirer un village atypique et son ancienne église » continue Joëlle. Puis, ils remonteront sur la Sagette. « C’est le moment idéal pour faire un petit arrêt pour ceux qui commencent à fatiguer, pour profiter d’un panorama exceptionnel sur le Lioran, l’Aubrac, le Plomb du Cantal et sur toute la vallée du Sauvage » précise Joëlle. Cette dernière insiste ensuite sur la descente technique qui suivra sur le ravin des Cazes : « il faudra l’aborder avec prudence pour éviter les problèmes et gérer au mieux la montée qui va les prendre en direction de Castan ».

Ils continueront ce périple en descendant sur Ampiac. Conseils de Joëlle : « profitez bien de cet écrin de nature, de son château médiéval et de son église gothique, c’est que du beau pour les yeux et pour les oreilles ». Ils aborderont après la montée finale sur Druelle et le Bouldou. Les derniers kilomètres avant l’arrivée sont plutôt plats, ils leur permettront de reprendre des forces pour clôturer « une sortie tonique mais 100 % plaisir » constate la coprésidente du club.

Le coup de cœur de Josette et du club de vélo de Druelle Balsac

Josette fait remarquer qu’il s’agit « d’un parcours qui est assez ombragé, on peut le faire pendant l’été ». Pour les inconditionnels de l’effort, ce parcours est un moment privilégié, « il y a des belles côtes, des passages techniques, des bonnes descentes, des singles dans les bois… ». Elle fait remarquer que « la diversité des paysages entre causse et bois en fait un trajet génial ». Pour les aficionados du vtt, quoi de mieux pour se faire plaisir ?

En route vers un univers nature ! Photo ©véloDruelleBalsac

Josette invite tous les amateurs de vélo à venir arpenter ces chemins qui font l’ADN de tout un territoire sur un circuit qu’elle qualifie de « nature, sportif et chargé d’histoire ».

Pour plus de renseignements sur toutes les randonnées autour de Druelle-Balsac, c’est par ici.