Aubin. Fin de conflit chez les postiers… pour le moment

Les facteurs d'Aubin avaient fait valoir leur droit de retrait. Photo : DR

La grève du Centre Courrier d’Aubin avait débuté jeudi 9 juillet en protestation contre la nouvelle organisation nationale de La Poste et les pressions mises par la direction sur les Postiers en grève.

Après l’échec de plusieurs négociations et dans un climat électrique entre représentants des salariés et direction, la directrice de la Direccte est intervenue sur site pour obtenir un consensus. Ce n’est qu’après 6h de négociations que les grévistes, soutenus par un collectif d’usagers, ont obtenu le comblement d’un emploi. La nouvelle organisation sera elle bien mise en place de manière provisoire à partir du 23 juillet, mais « en protégeant les agents ayant des postes adaptés » indique le communiqué de la CGT.

A partir de la première quinzaine de septembre, de nouvelles négociations seront mises en place « sur les adaptations locales permettant un service postal de qualité sur notre territoire et les droits des postiers » rapporte ce dernier. La négociation a aussi permis le retrait des sanctions pour les neuf agents concernés (dont Laurence Cahors, Secrétaire départementale CGT FAPT 12).

« Nous devons tous faire en sorte que dès septembre, usagers, élus, postiers obtiennent la distribution du courrier 6 jours sur 7, ce qui n’est plus le cas le samedi, distribution uniquement de la presse. »

Communiqué CGT FAPT 12

Rendez-vous maintenant en septembre pour, sans doute, un nouveau bras de fer entre deux visions pour l’organisation de la distribution du courrier…