Transcastonétoise : qu’est-ce qui change ?

Des aménagements ont du être opérés par les organisateurs pour répondre aux nouvelles exigences sanitaires. @ADN12

« On est prêt à organiser la course selon les règles sanitaires actuelles » : le directeur Animation de la Ville d’Onet-le-Château, Patrice Verlaguet, affichait un large sourire au moment d’annoncer la tenue de la 17ème édition de la Transcastonétoise, qui se tiendra le dimanche 13 septembre prochain.

Des conditions « particulières »

Si l’Adjoint aux Sports castonétois, Didier Pierre concède « quelques modifications encore possibles en raison du Covid », l’essentiel de l’organisation est acté. « Nous sommes à budget constant. Je remercie l’ensemble des entreprises partenaires qui restent mobilisées à nos côtés malgré la crise » tient à préciser Michel Soulié, conseiller délégué aux sports. Le semi-marathon castonétois devrait être l’une des premières courses à se tenir dans le département (lire notre article du 3 juillet) cette saison. Elle attire habituellement autour de 300 coureurs.

« Tout le monde est frustré de ne pas courir et a hâte de retrouver l’ambiance de course… On verra le niveau d’inscriptions mais nous sommes confiants quant au protocole mis en place. Nous avons réduit le nombre de ravitaillements, de 6 à 3, en prévoyant des portions individuelles déjà prêtes. Pour le ravito final, c’est vrai que la convivialité va en prendre un coup car il n’y aura pas de grande table festive mais je promets que chacun aura sa bière ! Reste aussi à savoir si nous pourrons proposer des douches… ça va dépendre de l’évolution de la crise sanitaire »

(Patrice Verlaguet, directeur du Service Animation de la Ville d’Onet)

Autre précaution au moment du départ de la course, où les participants devraient être répartis sur la grande place de la Capelle selon un quadrillage au sol pour respecter une certaine distanciation, « avec les bons devant ».

Nouveau parcours

Pour cette 17ème édition, les organisateurs ont prévu un parcours inédit. « On revient en fait à nos amours avec une arrivée aux Quatre-Saisons, comme c’était le cas avant les travaux du stade » explique Patrice Verlaguet

« Un parcours moins costaud et plus agréable sur la deuxième partie »

Le retrait des dossards et l’arrivée se feront au niveau de la nouvelle salle des Fêtes des Quatre Saisons. (Un transfert en navette permettra aux coureurs d’atteindre le point de départ à Capelle). Le dénivelé de la course est de +203m.

Particularité du 21 km de la Transcastonétoise : les points de départ et d’arrivée sont différents, ce qui permet aux coureurs de traverser la commune d’Onet de part en part. A l’arrivée, ils découvriront cette année le tout nouvel équipement socio-culturel et sportif de la commune.

« C’est un parcours qui s’adresse vraiment à tout type de coureurs. Les plus rapides le feront en 1h15, les derniers en deux fois plus de temps… On renouvelle la possibilité de le faire en relais, avec changement de coureur à mi-parcours aux Costes-Rouges. Et petite surprise à la fin : les coureurs prendront le boulevard en descente et non plus en le remontant »

(Patrice Verlaguet)

Une randonnée de 10,5 km complétera le programme.

Pratique

Inscriptions ouvertes sur le site de la Ville d’Onet-le-Château avec paiement informatisé jusqu’au 9 septembre (inscriptions sur place possible aussi le jour de la course).

Rendez-vous à la nouvelle salle des fêtes des Quatre-Saisons à 8h (course et randonnée). Transfert gratuit vers la Capelle pour un départ à 10h pour les coureurs, 9h30 pour les randonneurs.

Tarifs : 15 € par personne (10 € sans le repas).

Un euro sera reversé aux Pupilles Orphelins des Sapeurs-Pompiers de l’Aveyron (« 1 358 enfants de pompiers orphelins en France »). Il devrait y avoir d’ailleurs un fort contingent de soldats du feu dans les rangs des coureurs pour cette édition.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.