Rodez. Une concertation publique en septembre pour le projet de halle commerciale ?

Christian Teyssèdre l’a annoncé lors du dernier conseil municipal : la future halle commerciale promise pendant la campagne sera installée dans l’ancien bâtiment de l’Eau de Rodez, en face de l’hôtel de ville. Celui-ci est déménagera rue de l’Europe.

Plusieurs obstacles à la halle

Ce bâtiment d’environ 11 000 m² de superficie permettrait d’accueillir 15 à 20 commerçants pour un marché couvert, ouvert toute la semaine. Mais avant, la municipalité devra surmonter plusieurs obstacles : d’abord les travaux, limités par le caractère classé des murs du bâtiment et par un dénivelé de 70 cm.

Ensuite l’aménagement de la halle en elle-même, puis de la Place Eugène Raynaldy. Faut-il construire une verrière à l’ouverture et dénaturer la façade, pourtant « réussie » estime le maire ? Faut-il construite un kiosque, un restaurant, un café sur la place qui mènera à la halle ? Installer des emplacements pour les jours de marché ? Tout en sachant que, à l’image de la place des Ruthènes, le parking situé en-dessous de la place empêche toute végétalisation.

« Il faut résoudre le problème financier avec le Cheval Blanc avant, c’est bien normal »

Avis aux bonnes idées

Concours d’idée, concertations, réunions publiques… si la municipalité hésite encore sur la forme à donner, elle souhaite impliquer les citoyens et prendre toutes les bonnes idées pour aménager la place qui n’est « pas la plus belle place de Rodez » a concédé samedi dernier Christian Teyssèdre.