L’an passé, Johann Obiang évoluait en National, avec le promu : le Puy-en-Velay. Un club qui n’aura finalement pas réussi à se maintenir. Arrivé en fin de contrat, le joueur de 27 ans a fait le choix de rejoindre Rodez. Un joueur au CV déjà fourni, avec 8 matchs en Ligue 1, 113 en Ligue 2 et 40 ans en national, que ça soit avec Châteauroux ou Troyes. 

28 sélections avec le Gabon

L’an dernier, il a joué une quinzaine de matches. Polyvalent, il peut aussi bien jouer milieu gauche que latéral gauche. « Je suis assez explosif, avec un bon pied gauche, détaille t’il. Après, j’ai encore à travailler au niveau de mes duels, surtout en « un contre un ». J’essaye d’amener ma qualité, j’ai un jeu assez simple. Beaucoup d’appui remise, j’en redemande ». 

« J’espère faire une belle saison avec le RAF, répondre aux attentes et à l’objectif du club, c’est-à-dire avoir une nouvelle fois le maintien, en grattant quelques places au classement. Et apporter ma petite expérience de Ligue 2. J’ai connu le maintien avec Châteauroux, et un autre championnat avec Troyes. Ça permet d’avoir un certain recul qui peut peut-être aider le groupe. »
(Johann Obiang, latéral gauche)

Un joueur qui a déjà été sélectionné avec le Gabon, et qui espère bien être rappelé par son pays. Même s’il sait que pour ça, il faut qu’il joue et progresse… « La sélection, c’est un bonus. La priorité, c’est d’être performant avec mon club pour qu’ensuite, je puisse répondre aux attentes de ma sélection. Comme je l’ai dit l’an dernier, tant que je ne jouais pas, c’était inconcevable de repartir en sélection. À moi d’être performant en club pour espérer jouer pour le Gabon. » 

Premier contrat pro

Daouda Gueye arrive de N2, et de Bourges, avec la ferme intention de prendre sa chance. @ADN12

Lui arrive du Sénégal, où il a été repéré, il y a deux saisons. Et rapidement, Daouda Gueye est devenu un joueur très suivi. Après avoir fait des essais à Avranches, il a signé à Aubagne. Resté six mois, il joue finalement à Bourges (National 2) la saison dernière. Avant de signer son premier contrat pro, à Rodez… 

« Je crois que c’est un challenge pour moi. Avec des joueurs qui sont plus expérimentés que toi, tu ne fais qu’apprendre »

Rapidement titulaire, il devient également le 2e meilleur buteur du club. Un attaquant pur, un vrai numéro 9, de pointe. « Je suis plutôt un joueur qui prend la profondeur, confie t’il. Vu le jeu de Rodez, c’est ce qui m’a poussé à venir ici ». Et à 24 ans seulement, Daouda Gueye a bien l’intention de ne pas laisser passer sa chance. « Je veux vraiment gagner ma place, ça c’est la première des choses. Après, si je peux marquer des buts… En arrivant de Nationale 3, à Bourges, ce n’était pas évident que je devienne un titulaire indiscutable . Alors, pourquoi pas ici ? ».