Rodez. Le labo départemental prête main forte sur les tests Covid-19

Situé sur la zone de Bel-Air à Rodez, le laboratoire départemental Aveyron Labo intervient habituellement dans les domaines de l'agroalimentaire, de la santé animale, de l'eau et de l'environnement. @ADN12

Situé sur la zone d’activité de Bel-Air à Rodez, le laboratoire Aveyron Labo travaille habituellement sur la bactériologie alimentaire, la santé animale ou la qualité des eaux (de consommation et de baignades), domaines pour lesquels ils réalise plus de 2 millions d’analyses chaque année, en Aveyron mais aussi pour d’autres départements. Mais depuis plusieurs semaines, il a ajouté une corde à son arc en participant aux analyses des tests Covid-19.

« Nous prêtons main forte à LxBio (seul laboratoire aveyronnais habilité pour les prélèvements Covid) en analysant 500 échantillons par semaine. Nous en sommes à 3 600 depuis le 12 mai. On a appris à faire ce type d’analyses depuis longtemps, notamment après l’apparition de la fièvre catarrhale dans les troupeaux en 2007 »

(Dr Roland Brugidou, Directeur Aveyron Labo)

Une expertise vétérinaire au service des humains

Le Docteur Roland Brugidou dirige une centaine d’employés au sein de Aveyron Labo. @ADN12

Les fameux tests PCR, -qui permettent de déterminer si une personne est porteuse du virus grâce à un prélèvement par voie nasale-, ne sont en effet pas étrangers aux équipes de Roland Brugidou, spécialisées dans la santé animale depuis plus d’un demi-siècle… « Dès 2007, il a fallu s’équiper pour répondre à l’épidémie de fièvre catarrhale ». 

« On a le matériel et les compétences »

A cette époque, le laboratoire réalise à peine 15 PCR par jour… « aujourd’hui on atteint 5 000 analyses par semaine sur les animaux, soit plus de 200 000 par an ! » avance le directeur général. Une montée en puissance rapide qui a fait du laboratoire aveyronnais une référence nationale dans le domaine de la santé animale, notamment sur la génomique. « On est passé de 4,4 millions de Chiffre d’Affaires en 2014 à 8,7 millions aujourd’hui » se félicite Roland Brugidou, qui explique ces bons résultats par « une stratégie de diversification réussie » : « il y a encore 10 ans, on était quasiment exclusivement tourné vers l’élevage… aujourd’hui on a renforcé nos compétences sur la santé animale avec de l’aide à la sélection, du génotypage… mais on a surtout diversifié en allant sur la qualité des eaux, les analyses microbiologiques alimentaires, du conseil, de la formation auprès des artisans et des semi-industriels… ». Parmi les clients du laboratoire, on en dénombre désormais dans plus de 70 départements différents !

Confidentialité sur les résultats

Dès le mois d’avril, Roland Brugidou s’est donc rapproché du seul laboratoire habilité à réaliser les prélèvements Covid (sur ses 11 sites aveyronnais) : LxBio. « On a proposé nos services et les choses se sont faites rapidement avec les biologistes de Lx Bio car il devait parfois envoyer les échantillons à Toulouse ou Montpellier ! ». Ces derniers réalisent les prélèvements et en font analyser une partie par les six personnes d’Aveyron Labo spécialement affectées à cette opération. Les techniciens du laboratoire départemental n’ont en revanche pas accès à l’identité des personnes testées et ne peuvent divulguer le pourcentage de résultats positifs.

Le Docteur Sandrine Mouysset-Geniez montre les plaques où sont analysées 384 échantillons à la fois. @ADN12
La plaque d’échantillons est analysée dans cette machine. « Il faut compter une heure et demi pour obtenir les premiers résultats » explique Francesca Rovetto, docteur en génomique. @ADN12
Pour chaque plaque d’échantillons analysée, les résultats apparaissent sur le panneau informatique et sont directement transmis à LxBio. @ADN12

« Les analyses Covid restent très minoritaires dans notre activité (à peine 2%) et on est très attentifs à faire fonctionner le reste mais on se devait de proposer notre solidarité » conclut le directeur général du site.

Aveyron Labo est détenu majoritairement par le Conseil Départemental (ici son président Jean-François Galliard) et son conseil d’administration présidé par Vincent Alazard (maire de Laguiole et vice-président du CD12). @ADN12