Rodez. La galerie Sainte-Catherine rend hommage à Dominique Foa

"De la toile à la terre" exposition des œuvres de Dominique Foa à la galerie Sainte-Catherine de Rodez. @ADN12

« Dominique Foa était un homme très discret, il aimait travailler chez lui, à Montlaur, dans le sud Aveyron, pour rester dans sa bulle. De son vivant, il n’aurait jamais exposé dans une galerie comme celle-ci… pour moi au contraire, ses œuvres méritent d’être mises en lumière » explique Bernard Cauhapé, initiateur (avec Christine Bru, compagne de Dominique Foa) de l’exposition qui se tient actuellement et jusqu’au 19 septembre dans la galerie Sainte-Catherine de Rodez.

La poterie a été une révélation pour l’artiste à son arrivée en Aveyron.@ADN12

Potier sur le tard

Cette exposition célèbre le dixième anniversaire de la disparition de Dominique Foa (1954-2010), un artiste raconté par Bernard Cauhapé  : « quand il est arrivé à Millau, au début des années 80, il se consacre à la peinture après avoir fait son apprentissage aux Beaux-Arts de Toulouse puis aux Arts Décoratifs de Limoges où il a suivi une formation de graveur »… Plus tard, le peintre s’installe à Montlaur, où il s’intéresse à la terre : « il lui faudra cinq ans pour maîtriser le métier de potier céramiste » ajoute le commissaire.

En recherche permanente, le sud aveyronnais expose à l’hôtel Raspail à Montmartre, au salon d’Art contemporain à Leroux, à Clermont Ferrand, au palais des rois de Majorque à Perpignan, à Aix en Provence, Nice et en Aveyron.

« Dans la poterie on retrouve sa peinture, c’est pour cela que j’ai appelé l’exposition de la toile à la terre »

(Bernard Cauhapé, commissaire d’exposition)

Dominique Foa peignait ses toiles de plâtre, de goudron, de terre… après séchage, il travaillait la toile à la spatule, ajoutait et enlevait de la matière… « Pour lui ça n’était jamais fini » précise Bernard Cauhapé. La préparation terminée, le peintre entrait en action, « beaucoup de nature, des oiseaux un peu partout selon ses périodes »…

Plusieurs artistes ont décidé de s’associer à l’événement pour rendre hommage à Dominique Foa en créant une oeuvre unique : Mélie Cauhapé (sculpture), Stéphane Got (installation), Sylvie Gravellard (céramique), Michel Julliard (peinture), K.O.P. (Installation), Gérard Marty (peinture sur vitre), Judy O’Shea (installation), Mike O’Shea (peinture), Nuria Prats Fons (mobile), Finucha Prats Fons (gravure), Jean-Michel (prêts dessins) et Richard Vincent.

Une trentaine d’œuvres est visible au sein de l’exposition « De la Toile à la Terre » jusqu’au 19 septembre à la Galerie Sainte-Catherine, 5 place Sainte-Catherine. L’exposition se poursuivra ensuite à Montlaur du 28 septembre au 4 octobre (au foyer Magali).