Occitanie. Des aides régionales jusqu’à 400 € pour l’achat d’un vélo !

La Région augmente les aides à l'acquisition de vélos électriques mais créé aussi une aide pour les vélos traditionnels. @ADN12_illustration

La présidente de la Région Occitanie ne cesse de le rappeler : elle veut faire de son territoire « la première région d’Europe à énergie positive » avec l’objectif prioritaire de faire baisser les émissions de gaz à effet de serre, et donc de soutenir le développement des mobilités douces. Elle annonce aujourd’hui élargir les aides à l’acquisition de vélos, électriques ou traditionnels.

Déjà plus de 4 000 vélos acquis

Mis en place en 2018, le dispositif régional « éco-chèque mobilité », grâce à une aide de 100 € cumulable avec les aides de l’Etat, « a déjà permis l’achat de près de 3 700 vélos à assistance électrique (VAE) et plus de 730 véhicules électriques » si l’on en croit le communiqué de la collectivité. Une aide que les élus ont décidé de doubler pour désormais atteindre 200 €.

Un nouveau dispositif, baptisé « Bonus Forfait Mobilité Durable » s’ajoute à l’éco-chèque pour l’achat de vélos traditionnels, destinés aux salariés pour leurs trajets domicile-travail.

« Un salarié pourra désormais percevoir une aide allant jusqu’à 400 € pour l’achat d’un vélo électrique et jusqu’à 240 € pour un vélo classique »

(Communiqué de la Région Occitanie)

Ces aides sont cumulables avec le dispositif de l’Etat « forfait mobilités durables » qui prévoit 400 € d’aide pour les salariés du secteur privé et 200 € pour les agents du secteur public.

Pratique

Pour les vélos électriques : jusqu’à 400 € d’aide pour les personnes non imposables et jusqu’à 250 € pour les personnes imposables. Pour bénéficier de l’aide, le demandeur doit être majeur, résider sur le territoire de la Région Occitanie, justifier d’un taux d’imposition sur le revenu égal à 0 % (non imposable) ou d’un quotient familial compris dans la première tranche d’imposition, ne pas avoir déjà bénéficié d’une aide régionale de ce type.

Pour les vélos classiques : jusqu’à 240 € pour les personnes non imposables et jusqu’à 150 € pour les personnes imposables. Pour bénéficier de l’aide, le demandeur doit être majeur, résider sur le territoire de la Région Occitanie, doit justifier percevoir de son employeur le « Forfait Mobilités Durables », ne pas avoir déjà bénéficié d’une aide régionale de ce type.

«La crise du COVID a mis en évidence, si cela était encore nécessaire, l’urgence d’agir pour notre environnement.(…) Le déploiement des transports en commun, des véhicules électriques et des vélos, est un gage de notre transition vers des modes de transport plus respectueux de l’environnement et donc, pour moi, une priorité. Pour cela, il est de notre responsabilité de facilitercette transition, en permettant au plus grand nombre de se tourner vers ces mobilités douces. C’est l’ambition de notre éco-chèque mobilité «vélo», désormais renforcé pour que la question financière ne soit plus un frein au désir de changement de nos concitoyens»

(Carole Delga, présidente de la Région Occitanie)

Plus d’infos sur le site de la Région ici.