Aveyron. Les musées départementaux rouvrent leurs portes

Dernier étage du musée de Salles-la-Source Photo ©Musées départementaux de l'Aveyron

Petit à petit, la vie reprend son cours. Après plusieurs mois de fermeture, les musées départementaux d’Espalion, de Salles-la-Source et de Montrozier rouvrent leurs portes aux visiteurs. Visites gratuites pour les familles !

Musée Joseph Vaylet à Espalion Photo ©Musées départementaux de l’Aveyron

Les musées d’Espalion : ouverture 1er juillet

Au musée Joseph Vaylet – musée du scaphandre :
• visite guidée chaque jour du mardi au vendredi à 14h30, 15h30 et 16h30
• atelier pour les enfants chaque mercredi à 14h30 et 16h30.
Un livret de jeux sur les scaphandres est à la disposition des enfants à l’accueil.
Chaque mercredi et vendredi à 11h et 17h, une visite guidée du musée des mœurs et coutumes dévoile l’architecture et le fonctionnement de cette ancienne prison modèle.

Musée de Salles-la-Source Photo ©Musées départementaux de l’Aveyron

Le musée des arts et métiers traditionnels de Salles-la-Source : ouverture le 3 juillet

Le musée présente 5 000 outils et machines qui témoignent des métiers et techniques du Rouergue des XIXe et XXe siècles. Cette collection se déploie sur 2 000 m², dans le cadre exceptionnel d’une ancienne filature de laine de brebis.

Un livret de jeux est à la disposition des enfants à l’accueil.
Le rendez-vous de l’été : à la découverte du tissage, atelier de fabrication de tissu en fil de laine de brebis sur un petit métier à tisser rond, vendredi 21 août à 16h.

Espace archéologique départemental de Montrozier : ouverture le 4 juillet

Nouvelle expo : Roquemissou – Plongée dans la Préhistoire du Causse

Situé à 3 km du musée, l’abri sous roche de Roquemissou livre un passé archéologique rare et passionnant. Ce site a connu de récurrentes allées et venues des hommes, alternant des phases d’occupation et d’abandon pendant 10 000 ans, du Paléolithique final jusqu’à la fin du Néolithique. Il offre ainsi un témoignage exceptionnel sur les derniers chasseurs-cueilleurs et les premiers paysans. En partant des recherches initiées dans les années 80 et poursuivies aujourd’hui par le chercheur Thomas Perrin, l’exposition retrace l’histoire de ce lieu de vie et de mort. Adaptée à tous, elle intègre l’apport de technologies de pointe.
A découvrir du 4 juillet au 27 novembre 2020.

Les rendez-vous de l’été : initiation aux fouilles archéologiques chaque mardi et vendredi, visite flash de l’exposition et balade accompagnée à Roquemissou chaque mercredi et samedi, les idées reçues de la Préhistoire chaque jeudi, à la découverte de la vie quotidienne au Néolithique chaque dimanche.

Photo ©Musées départementaux de l’Aveyron