Rodez. Avant de disparaître, le club Soroptimist distribue 18 000 euros à des associations

Créée en octobre 1963, le club Soroptimist de Rodez vit ses derniers jours. En effet, le club va être dissous, faute d'arriver à recruter de nouvelles bénévoles. Et a donc décidé de distribuer à six associations, ce qu'il lui restait comme trésorerie.

Le club Soroptimist de Rodez a distribué ses fonds à cinq associations locales, et une qui travaille au Mali. @ADN12

Il y avait des sourires, ce vendredi 26 juin dans le parc de Fontanges, où les représentants de cinq associations locales allaient se voir remettre un chèque par le club Soroptimist de Rodez. Des sourires mêlés d’émotion car si le club remettait ces chèques, c’est parce qu’il cesse définitivement ses activités, et va donc être dissous.

Comme beaucoup d’associations, le club Soroptimist n’arrivait plus à trouver de bénévoles, et n’avait plus suffisamment de bras disponibles pour organiser ses actions. « C’est le problème du bénévolat, détaille Danielle Bordere. Il y a d’autres priorités. Les jeunes sont plus axés sur le sport. Je crois que la fibre associative se perd. Là, on arrivait en bout de course, et donc, ça a été décidé à l’unanimité de dissoudre le club ».

« Évidemment, c’est un peu la mort dans l’âme, qu’on dissout le club. Parce qu’il y a le passé, celles qui l’ont monté, qui l’ont fait vivre. Moi, ça me fait un peu mal au cœur de devoir fermer… »

(Danielle Bordere, présidente du club Soroptimist)

Une association créée en 1963

Georgette Delmas, qui a œuvré 42 ans au sein du club, et Danielle Bordere, la dernière présidente, ont remis cinq chèques à des associations locales. @ADN12

Lors de cette remise de chèques, Georgette Delmas, 42 ans au sein du club à son actif, a longuement détaillé les nombreuses actions menées pendant les 57 ans d’existence du club. Et rappelé les thèmes défendus par Soroptimist : la lutte contre l’illettrisme, la lutte contre les violences faites aux femmes, la santé, l’environnement. C’est d’ailleurs sur ce type de critères qu’ont été choisies les associations bénéficiaires des chèques remis en cette fin du mois de juin…

« On a choisi les associations en fonction des thèmes que nous défendons. On donne à des associations locales, qui s’inscrivent dans nos missions. On enverra également un chèque à Paris, au siège, pour participer aux actions mondiales de Soroptimist »

(Danielle Bordere)

Le club Soroptimist a donc remis cinq chèques de 3 000 euros chacun à la Ligue contre le Cancer, à la CAMI (sport et santé), au CIDFF, au CRAISAF, et à l’association « Dans les pas de Léa ». Un dernier chèque sera enfin remis à l’association de Sœur Salomon pour le Mali. Une volonté de continuer, par ces dons, à montrer la solidarité de club Soroptimist de Rodez. Avec l’espoir fou, qu’un jour, dans un an ou plus, quelqu’un aura envie de reprendre le flambeau de ce club de femmes, qui a tant fait depuis plus de 50 ans.