« En raison de la crise sanitaire que nous traversons et au vu des trop grosses zones d’ombre qui entoure la manifestation », l’association Luz’Arts (porteuse du festival) a en effet jugé plus prudent d’annuler sa tenue. Le tremplin de la BD est, de fait, également annulé.

Lire le reste de l’article gratuit sur le site de notre partenaire :