Municipales. Christian Teyssèdre répond à Rodez Citoyen

Le maire de Rodez souhaite que le second tour des municipales soit maintenu à la Salle des Fêtes. @ADN12

Alors que Matthieu Lebrun, tête de liste Rodez Citoyen pour les prochaines élections municipales, appelait ce mardi 26 mai à « dispatcher les bureaux de vote ruthénois » pour le second tour du scrutin (lire ici), la réponse du maire de Rodez ne s’est pas faite attendre…

Une Salle des Fêtes réaménagée ?

Rappelant que « la configuration des bureaux de vote à Rodez est la même depuis des décennies », Christian Teyssèdre invite ironiquement son adversaire à « prendre connaissance de l’article 40 du Code électoral qui donne compétence aux Préfets pour l’implantation des bureaux de vote ». (Matthieu Lebrun a d’ailleurs adressé le même courrier à la préfète de l’Aveyron).

« Ce n’est pas au Maire, encore moins aux candidats de fixer les lieux d’implantation. En démocratie citoyenne, vous conviendrez aisément qu’on ne peut être tout à la fois, juge et partie » poursuit le maire de Rodez, qui a lui-même proposé à la Préfecture une nouvelle organisation des bureaux de vote, dans laquelle le scrutin se tiendrait toujours à la Salle des Fêtes, mais sous une nouvelle configuration qui diviserait notamment l’espace en deux parties distinctes.

Raillant la proposition de Rodez Citoyen d’organiser les bureaux de vote par quartiers, Christian Teyssèdre évoque lui aussi le respect des protocoles sanitaires : « vous proposez de délocaliser les bureaux de vote dans les écoles et les maisons de quartier en pleine période de COVID 19. Les parents d’élèves et le corps enseignant apprécieront…».

Une plainte déposée ?

Des échanges acerbes qui démontrent bien l’enjeu politique tapi derrière le choix de la localisation des bureaux de vote pour ce second tour du scrutin… Christian Teyssèdre va même plus loin en reprochant à Matthieu Lebrun et ses colistiers de s’être eux-mêmes réunis au soir du premier tour des élections, à la Maison des Associations de Rodez…

« Votre demande est aux antipodes de votre soirée électorale festive du 15 mars dernier à la Maison Des Associations. Cette soirée-là vous avez occupé la MDA à l’encontre des mesures de précaution imposées par le gouvernement dans le cadre de la gestion de la crise du coronavirus et notamment l’arrêté du Ministre de la santé du 14 mars 2020 qui interdit l’ouverture des salles d’auditions, de conférences, de réunions…  A ce titre, par le non-respect des dispositions ministérielles lors de votre soirée festive du 15 mars dernier vous n’avez absolument pas pris conscience de la gravité de la crise sanitaire et du risque pour la santé de nos concitoyens Ruthénois. »

(Christian Teyssèdre)

Une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » a été déposée. Une enquête est en cours et donne déjà le ton de ce début de campagne de l’entre-deux-tours…

(A suivre cette semaine sur Aveyron Digital News : l’interview du troisième candidat en lice, Serge Julien)