Rodez. C’est reparti pour un mois de campagne électorale

Serge Julien (20,20 %), Christian Teyssèdre (46,82 %) et Matthieu Lebrun (24,61 %) repartent pour un tour. @ADN12

Le Premier Ministre Edouard Philippe l’a confirmé ce vendredi 22 mai : le second tour des élections municipales sera finalement organisé avant l’été, le dimanche 28 juin.

Comme une trentaine d’autres communes aveyronnaises, la ville de Rodez se prépare donc au deuxième acte de ces élections locales, stoppées au soir du premier tour, avec trois candidats encore en lice : le sortant Christian Teyssèdre, la tête de liste Rodez Citoyen Matthieu Lebrun, et le candidat de la droite Serge Julien.

Fini le tractage sur la marché ?

Le Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a toutefois appelé les candidats à « faire campagne différemment », en privilégiant « les campagnes numériques » pour éviter que la période ne participe à l’accélération de la propagation du virus.

Les trois candidats, qui sont présents sur les réseaux sociaux, avaient déjà choisi les outils numériques pour leur communication. Ils devront désormais intensifier leur présence sur la toile et seront peut-être contraints d’oublier le porte-à-porte et les traditionnels rendez-vous de campagne sur le marché, où les trois équipes avaient coutume de se livrer bataille… Restent également à savoir la date que choisira chacun des candidats pour repartir à la pêche aux voix puisque l’entre-deux-tours, prévu pour durer initialement une semaine, s’étire en longueur…

Les conditions du vote seront, elles, encadrées par les désormais traditionnels gestes barrières : gel hydroalcoolique, distanciation, port du masque obligatoire pour les électeurs et les membres du bureau de vote…

Des annonces qui restent évidemment conditionnées à l’évolution de la situation sanitaire, le Premier Ministre ayant précisé que la situation restait « réversible » en cas de nécessité de santé publique…