Après la saison hivernale où seuls les groupes avaient droit de visite, le château de Bournazel devait ouvrir ses portes au public le 4 avril. Le confinement a retardé cette ouverture qui a heureusement pu avoir lieu le samedi 16 mai dernier.

Un premier week-end réussi

L’échafaudage remis en place pour les travaux de façade n’ont pas découragé les visiteurs du week-end dernier, attirés par les grands espaces. Si pour le premier samedi d’ouverture, château et jardins ont accueilli 15 personnes, c’est une quarantaine de visiteurs que le soleil a amené lors de la journée de dimanche. Trois visites du château ont pu avoir lieu, mais ce sont les jardins qui ont surtout intéressé les promeneurs : « les gens ont plus envie de profiter des extérieurs » explique Marion, chargée de communication à l’accueil du château.

« les gens étaient ravis de pouvoir ressortir et les espaces ici sont assez grands, on ne se sent pas étouffé par la foule »

Le château connait depuis 2008 un grand chantier de restauration qui a été arrêté pendant deux semaines à cause du confinement, le temps de mettre en place des procédures sanitaires appropriées pour les ouvriers. Si le gardien et le jardinier ont continué les travaux d’entretien, toutes les visites de groupes ont été annulées au moins jusqu’à la rentrée de septembre.

10 personnes maximum par visite au château

Les jardins se visitent librement. Photo ©Jardin de Bournazel

Mesures sanitaires obligent, un protocole a été mis en place pour accueillir le public avec l’installation d’une vitre en plexiglas à l’entrée et le port du masque est conseillé pour les visiteurs (mais pas obligatoire), l’établissement pouvant en fournir aux promeneurs qui le demandent. Toute la documentation a été retirée du libre-service, mais reste disponible sur demande. Le guide du château a lui aussi été équipé d’un masque et visière. le gel hydroalcoolique est à disposition, et il est demandé aux visiteurs de respecter les distances de sécurité recommandées.

Le château continue à accueillir des visites guidées, dans la limite de 10 personnes maximum et de trois visites par après-midi, avec un seul guide pour éviter que les groupes ne se croisent, même si « on va essayer d’augmenter la fréquence » précise Marion.

Quant aux jardins, ils peuvent accueillir jusqu’à 100 personnes sur ensemble du site qui compte près de deux hectares. « Beaucoup connaissaient déjà le château, ils étaient venus il y a quelques années et reviennent pour voir l’évolution des travaux et les jardins qu’ils n’avaient jamais vu » explique Marion. Car si les travaux de rénovation du château sont encore en cours, les jardins, eux, sont terminés depuis 2016.

Avec une particularité : avant 2009, ils n’était qu’une prairie et les vaches y paissaient paisiblement. Puis des recherches et des fouilles ont révélé que se dressaient à l’époque de la Renaissance des jardins que les nouveaux propriétaires des lieux se sont attelés à faire revivre. « C’est plutôt rare, car on a plutôt l’habitude de voir des jardins à la française » explique Marion qui prend le temps d’expliquer l’origine des jardins aux visiteurs. Avec ses espèces végétales qui existaient dès l’époque médiévale, ces jardins ont été classés Jardins Remarquables en 2019.

Pratique

Ouvert du jeudi au dimanche, de 14h à 19h. Visite guidée du château + visite libre des jardins : 9€. Visite libre des jardins : 5€ tarif unique, gratuit pour les moins de 6 ans. Toutes les informations sur la page Facebook ou le site internet du château, plein de belles images sur le compte Instagram.