Aveyron. Les contrôles routiers renforcés pour ce weekend de l’Ascension

Les déplacements à plus de 100 km de chez vous devront être justifiés, sous peine d'amende. @Police_Aveyron

Avec la météo ensoleillée et ce long weekend de l’Ascension, nombreux sont ceux qui pensent oublier la longue période de confinement en allant faire un tour hors de leur territoire. Attention toutefois, gendarmes et policier aveyronnais seront déployés en nombre ces prochains jours pour faire respecter les restrictions de déplacements.

« Le respect des règles de déplacement sera scrupuleusement vérifié et sanctionné le cas échéant »

Ne pas rouler pour aider les restaurateurs ?

@ADN12_archives

La Préfète aveyronnaise, Catherine Sarlandie de la Robertie, en appelle au civisme de chacun, estimant que cette première phase de déconfinement servira de test pour la phase suivante et conditionnera la réouverture des bars et restaurants…

« Nous sommes dans une phase, jusqu’au 2 juin, qui permettra de vérifier que les mesures mises en œuvre permettent de maîtriser l’épidémie. Et d’apprécier, en fonction de son évolution, les mesures à prendre pour la phase suivante qui débutera ce 2 juin et qui ira jusqu’à l’été. C’est fin mai, donc très prochainement, que le gouvernement statuera notamment sur la réouverture des cafés et des restaurants » explique-t-elle ce mercredi 20 mai.

« Ce n’est pas le moment de relâcher nos efforts collectifs et ce d’autant plus à la veille d’un long week-end ensoleillé propice aux contacts et aux réunions. Le passage à l’étape suivante se fera que si nous continuons tous à être vigilants et prudents. Et ces bons comportements influenceront le développement de l’activité touristique. »

(La Préfète de l’Aveyron, Catherine de la Robertie)

Déplacements de plus de 100 km

Pour vous déplacer hors du périmètre de 100 km autour de votre domicile, et hors du département aveyronnais, vous devez pouvoir justifier d’un motif « familial impérieux » : blessure d’un proche, accompagnement d’une personne vulnérable ou non autonome, décès d’un membre de la famille proche.

Une attestation vous sera demandée par les forces de l’ordre. Elle peut être présentée sous format papier ou sous forme numérique. Elle est téléchargeable ici.

« La déclaration de déplacement doit être accompagnée d’un justificatif de domicile de moins d’un an et de tout document pouvant justifier le caractère impérieux du motif de déplacement. »

(Ministère de l’Intérieur)

 

Si vous ne respectez pas ces consignes, la contravention s’élève à 135 euros d’amende par personne (et 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours suivant la première infraction).