Rodez. Mathilde se lance dans la location de vélos électriques

Ruthénoise d'origine, Mathilde Sahuguet a choisi le Haras de Rodez pour lancer son activité : locations de vélos à assistance électrique, cours de remise en selle et bientôt randonnées encadrées à travers les sentiers aveyronnais. @ADN12

À 32 ans et après des années à travailler en tant qu’ingénieure dans les Alpes Maritimes, Mathilde Sahuguet n’aurait pas imaginé lancer son entreprise ailleurs que sur ses terres natales, à Rodez. Un retour aux sources doublé d’un changement radical de carrière pour cette passionnée de vélo, qui a décidé d’en faire son métier, et d’en faire profiter les aveyronnais.

Le vélo a la côte

Son BPJEPS(*) en poche, Mathilde Sahuguet mûrit son projet : « le coin offre un gros potentiel pour les randonnées encadrées, l’utilisation des vélos à assistance électrique se développe bien et il y a un enjeu de mobilité » résume celle qui a lancé son activité le 11 mai dernier, avec un mois de retard en raison du confinement.

« L’Aveyron offre une richesse infinie de sentiers à découvrir »

« Pour le moment je ne peux pas encore proposer de sorties en randonnée car il faut respecter 10 mètres de distanciation entre chaque participant » explique la monitrice, qui pratique elle-même en compétition (3ème du ROC Laissagais 2019 ndlr) et à qui il tarde de faire partager son amour pour les chemins aveyronnais. « Ce ne sera pas réservé à une élite. Au contraire, avec les vélos électriques, on peut s’adresser à tous âges, tous publics… ».

En attendant, sa société, (-baptisée Aveyron à Vélo-), propose déjà ses services de location depuis son siège, idéalement installé au Haras National de Rodez, au sein du Tiers-Lieu Station A. « Ma rencontre avec Station A a vraiment boosté le projet. Le lieu offre un beau point de départ pour les rendez-vous et de l’espace pour organiser des séances particulières » se réjouit la jeune femme.

Clin d’œil aux castonétois : les vélos de ville de Mathilde, de marque française, possèdent un moteur Bosch (même s’ils ne sont pas fabriqués ici). @ADN12

Vélos de ville et VTT électriques, vélos de route classiques, et accessoires familiaux de types remorques pour enfants constituent pour le moment le parc de location de Mathilde Sahuguet.

« Souvent, les gens essaient le vélo à assistance électrique en location, trouvent ça génial et décident d’en acquérir un. »

(Mathilde Sahuguet, Aveyron à Vélo)

Mathilde propose des locations à la demi-journée à partir de 25 euros, et des tarifs à la semaine. Après seulement une semaine d’activité, elle dit avoir reçu ses premiers clients, preuve que le secteur s’annonce porteur : « Rodez se prête bien à l’électrique car il y a beaucoup de montées. Les gens l’utilisent de plus en plus pour leurs loisirs et leurs trajets quotidiens ».

Remise en selle

Autre coïncidence heureuse pour la jeune entrepreneuse : le gouvernement vient de mettre en place des aides financières pour encourager la pratique du vélo dans le cadre du déconfinement. Nommé Coup de Pouce Vélo, le dispositif a été lancé le même jour que la société de Mathilde et propose des aides aux particuliers pour faire réparer son vélo, ainsi qu’aux collectivités pour installer des abris vélos.

Il permet aussi aux usagers de bénéficier d’une heure gratuite de « remise en selle » : des séances destinées aux personnes qui souhaitent pratiquer le vélo mais qui ont des appréhensions… Séances que va justement proposer Mathilde.

« Souvent, cela s’adresse à des personnes qui ont eu un vélo étant enfant mais qui ont perdu l’habitude de pratiquer et manquent aujourd’hui de confiance en eux pour se lancer sur les routes. L’idée est de les mettre à l’aise petit à petit pour qu’ils n’aient plus peur de circuler en ville  »

(Mathilde Sahuguet, monitrice diplômée)

Le coup de pouce du gouvernement permet donc de bénéficier d’une séance gratuite avec Mathilde, qui aura lieu au Haras de Rodez, avec des ateliers pratiques et théoriques, en individuel ou par groupes de trois personnes maximum. Sécurité, bonnes pratiques, passage des vitesses et entretien du vélo sont notamment au programme de ces séances. « Même si je pense qu’il faut compter deux ou trois séances pour se sentir vraiment à l’aise » prévient-elle.

Le Haras National offre un cadre clos privilégié pour se réapproprier la pratique du vélo en toute sécurité. @ADN12

Autre opportunité à venir pour la société de Mathilde : le lancement du programme Savoir rouler à vélo, qui propose de familiariser les enfants des écoles primaires à la pratique du vélo. « Je réfléchis à la meilleure manière de participer à ce dispositif imaginé sur le modèle de ce qui se fait sur l’apprentissage de la nage » annonce la jeune femme, qui semble avoir choisi le moment idéal pour changer de vie…

Pratique

Pour réserver un vélo ou profiter d’une séance de « remise en selle », et pour tout autre information, rendez-vous sur le site Aveyron à Vélo ou sa page Facebook. Téléphone : 07 60 10 84 99. Possibilité de récupérer les vélos au Haras National de Rodez ou en livraison.

(*)BPJEPS : Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport